VMworld 2009 : VMware porte la virtualisation sur les terminaux mobiles

Mobilité

Le spécialiste de la virtualisation a dévoilé sa plate-forme MVP destinée à faire tourner deux systèmes d’exploitation sur un seul appareil mobile.

VMware a présenté, lors du salon européen VMworld de Cannes, sa nouvelle technologie de virtualisation pour les téléphones mobiles. Cette présentation s’est soldée par la démonstration pour la première fois des systèmes d’exploitation Windows CE 6.0 Embedded de Microsoft et Android de Google tournant sur un même mobile, une tablette Internet N810 Nokia.

Jerry Chen, directeur des plates-formes et des solutions de bureau d’entreprise chez VMware, a effectué cette démonstration de la plate-forme MVP (Mobile Virtualisation Platform). “Je veux être le premier à posséder un téléphone capable de combiner mon travail et mon téléphone tout en respectant leurs personnalités distinctes”, explique-t-il.

Face à l’assemblée, Jerry Chen a utilisé une machine virtuelle tournant sous Windows Embedded CE 6.0 qu’il a présenté, pour les besoins de la démonstration, comme son environnement de travail. Il est ensuite retourné à la console MVP et a démarré une seconde machine virtuelle utilisant la plate-forme open source Android de Google présentée comme son environnement personnel, pour accéder à ses e-mails personnels et naviguer sur Internet.

Passer facilement d’un environnement à un autre à partir d’un seul terminal

Chaque machine virtuelle requiert moins de 40 Mo d’espace, ce qui permet de les intégrer facilement dans l’espace mémoire disponible du Nokia N810. L’interface à écran tactile fonctionne dans les deux environnements.

La plate-forme MVP, annoncée pour la première fois en novembre 2008, a été conçue pour étendre les avantages de la virtualisation au monde de la téléphonie mobile, avec notamment la possibilité pour les utilisateurs de transférer de passer, en toute simplicité, d’un environnement à l’autre, avec chacun leurs contenus propres, tout en conservant des profils distincts sur un seul appareil.

Selon VMware, MVP permettra également aux éditeurs de logiciels de créer des applications sous forme “d’appliances virtuelles” compatibles avec n’importe quel téléphone, quel que soit le système d’exploitation utilisé. La plate-forme MVP est actuellement testé par les fabricants de mobiles.

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 25 février 2009 et intitulé VMware shows off phone virtualisation


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur