Vnunet TV : Amen : “Nous avons installé 6000 boutiques en ligne en deux ans”

Cloud

Spécial Salon des Entrepreneurs : le fournisseur de services Internet à bas prix lance une nouvelle version de son pack e-commerce.

Sur le Salon des Entrepreneurs de Paris (4-5 février, Palais des Congrès, Porte Maillot), Amen présente ses nouveaux packs e-commerce, basés sur la technologie ePages v.6 et qui seront disponibles à partir du 1er mars.

Depuis 2007, ce fournisseur de services Internet clés en main à bas coût (packs d’hébergement, offres de référencement, outils de création de site, etc.) commercialise ce type de produits. Il permet de crer sa boutique en ligne à partir d’un service ASP. 6000 boutiques ont ainsi été installées en deux ans. Sachant qu’Amen en recense 150 000 concentré sur le volet hébergement de sites Web.

Mais la commercialisation de pack e-commerce à destination des TPE, des travailleurs indépendants ou des PME ne représente qu’une petite partie de son business en France (moins de 5%). Et même si cette activité permet de générer “plusieurs centaines de milliers d’euros de transactions par mois”, selon explique Eric Sansonny, Directeur marketing d’Amen.

“Ce nouveau pack est une évolution de la solution clé en main que nous développons en association avec l’éditeur ePages d’origine allemande.” La nouvelle version du pack permet d’étendre le catalogue jusqu’à 30 000 produits sur une boutique en ligne et de disposer de davantage d’outils orientés Web 2.à (flux RSS, interface “drag and drop” ou copier-coller, liens vidéos YouTube… ).

D’un point de vue fonctionnalités transactionnelles, elle permet d’élargir la cible de marchands. “L’outil permet de toucher des vendeurs de services immatériels comme des hôtels pour la réservation de chambres”, poursuit le représentant d’Amen. Le prestataire français se réserve le droit d’ajouter “sa touche” comme des outils de paiement non intégrés initialement (Cybermut du Crédit Mutuel ou Atos Worldline par exemple).

Pour disposer d’un premier pack basique, comptez entre 10 et 40 euros par mois. Les critères de tarification reposant sur l’espace Web alloué, la segmentation catégories-produits, les moyens de paiement mis à disposition du marchand, les versions linguistiques… Pour mieux prendre en compte les segments de clientèle, le nombre de pack e-commerce va passer de trois à sept.

Sur le Salon des Entrepreneurs de Paris (4-5 février, Palais des Congrès, Porte Maillot), Amen présente ses nouveaux packs e-commerce, basés sur la technologie ePages v.6 et qui seront disponibles à partir du 1er mars.

Depuis 2007, ce fournisseur de services Internet clés en main à bas coût (packs d’hébergement, offres de référencement, outils de création de site, etc.) commercialise ce type de produits. Il permet de crer sa boutique en ligne à partir d’un service ASP. 6000 boutiques ont ainsi été installées en deux ans. Sachant qu’Amen en recense 150 000 concentré sur le volet hébergement de sites Web.

Mais la commercialisation de pack e-commerce à destination des TPE, des travailleurs indépendants ou des PME ne représente qu’une petite partie de son business en France (moins de 5%). Et même si cette activité permet de générer “plusieurs centaines de milliers d’euros de transactions par mois”, selon explique Eric Sansonny, Directeur marketing d’Amen.

“Ce nouveau pack est une évolution de la solution clé en main que nous développons en association avec l’éditeur ePages d’origine allemande.” La nouvelle version du pack permet d’étendre le catalogue jusqu’à 30 000 produits sur une boutique en ligne et de disposer de davantage d’outils orientés Web 2.à (flux RSS, interface “drag and drop” ou copier-coller, liens vidéos YouTube… ).

D’un point de vue fonctionnalités transactionnelles, elle permet d’élargir la cible de marchands. “L’outil permet de toucher des vendeurs de services immatériels comme des hôtels pour la réservation de chambres”, poursuit le représentant d’Amen. Le prestataire français se réserve le droit d’ajouter “sa touche” comme des outils de paiement non intégrés initialement (Cybermut du Crédit Mutuel ou Atos Worldline par exemple).

Pour disposer d’un premier pack basique, comptez entre 10 et 40 euros par mois. Les critères de tarification reposant sur l’espace Web alloué, la segmentation catégories-produits, les moyens de paiement mis à disposition du marchand, les versions linguistiques… Pour mieux prendre en compte les segments de clientèle, le nombre de pack e-commerce va passer de trois à sept.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur