Vnunet TV : comment le portail CFEnet va faciliter la création d’entreprise en ligne

Cloud

L’initiative CFEnet.cci.fr, liant ChamberSign et les Centres de Formalités
des Entreprises rattachés aux CCI, joue un rôle central dans le dispositif.

Lors de la dernière édition du Salon des Entrepreneurs, Renaud Dutreil, ministre des PME, du Commerce, de l’Artisanat et des Professions, s’est engagé à montrer un dispositif permettant de créer entièrement son entreprise sur Internet. Mais il n’a pas précisé les outils qui permettront de parvenir à cette dématérialisation de bout en bout des procédures. Un petit tour sur le stand de l’Association des Chambres françaises de Commerce et d’Industrie a permis d’en savoir plus sur le sujet.

A cette occasion, ChamberSign France, autorité de certification des Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) depuis l’année 2000, a présenté les nouveaux usages du certificat électronique liés à CFEnet. Cette plate-forme Internet des Centres de Formalités des Entreprises (CFE) rattachées au CCI, permet d’effectuer en ligne les formalités des entreprises “en toute sécurité” (création, modification, cessation d’activité?).

Compte tenu des engagements gouvernementaux, le portail CFEnet va monter en puissance pour devenir la pierre angulaire du système de création d’entreprise sur Internet. Le point avec Pierre Trocnet, Directeur CFE pour l’information économique et les TIC rattaché à la CCI de l’Oise, qui connaît les coulisses de ce vaste chantier de dématérialisation.

Sur Vnunet TV, consultez l’interview vidéo de Pierre Trocnet (interview réalisée le 1er février 2007)

Une relation de confiance depuis six ans
Les relations entre Ch amberSign France et les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) sont quasi-innées. Les activités dans l’Hexagone de cette autorité de certification à dimension européenne (son siège social de ChamberSign Europe est à Bruxelles) ont débuté en septembre 2000 grâce au soutien d’une première vague de de 10 CCI (dont celles de Paris, Nantes, Bordeaux, Tours et Lyon). Désormais, le réseau comprend 120 CCI, y compris dans les DOM-TOM. En tant que tiers de confiance, ChamberSign France s’appuie sur les CCI pour délivrer aux entreprises des certificats électroniques, la clé de voûte pour assurer des procédures électroniques certifiées et sécurisées (téléprocédures, passation de contrats par signature électronique?). Ces certificats peuvent prendre la forme d’un logiciel installé sur un PC mais aussi d’une clé USB ou d’une carte à puce. ChamberSign affiche 25 clients à ce jour mais 350 opérateurs accrédités qui sensibilisent, forment et accompagnent les entreprises sur le terrain. Il existe d’autres opérateurs de confiance sur le marché français comme Fast, une offre développée par la société CDC Confiance Electronique Européenne (CDC CEE), rattachée à la Caisse des Dépôts.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur