VoD : Netflix revoit ses tarifs à la hausse

Cloud

Le service américain de VoD Netflix abandonne sa formule complète à 9,99 dollars par mois. Celle-ci est subdivisée en deux offres à 7,99 dollars, font l’une fait la part belle à la location de DVD.

Fort d’un cheptel de plus de 23 millions de clients, le service de VoD Netflix va tenter l’aventure en Amérique du Sud, puis en Europe, à l’horizon 2012. Mais cette expansion se fera au détriment des tarifs alléchants actuellement en vigueur.

Pour tous les abonnés au service premium, la facture augmentera de 60%, pour s’élever à 15,98 dollars au lieu des 9,99 consentis à l’heure actuelle. Plus précisément, le service unique sera désormais divisé en deux formules différenciées.

La première, un forfait mensuel à 7,99 dollars, donnera à ses souscripteurs un accès illimité aux quelques milliers de contenus audiovisuels disponible en streaming sur Netflix.

La seconde affiche le même tarif. Elle reprendra le concept de la location de DVD, envoyés à l’abonné par voie postale.

Ces changements prennent dès à présent effet. Selon la direction de Netflix, ils seraient dus à l’indexation des frais de port, aux coûts grandissants d’hébergement, aux exigences des ayants droit et à la féroce concurrence de services comme Amazon ou Hulu.

A en croire Eric Wold, analyste pour le cabinet Merriman Capital, “cette manœuvre vise à détourner les utilisateurs du DVD classique, en faveur du streaming“.

Ce à quoi Netflix rétorque que “la location de DVD a de l’avenir et représente un tel potentiel qu’il était temps de la dissocier de la vidéo à la demande“.

Pour autant, cette majoration de 6 dollars pourrait amener nombre d’abonnés à se cantonner au service de vidéo à la demande et à revenir vers une solution plus traditionnelle de location de DVD, en boutique, par exemple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur