Voila.fr nouvelle formule, dopée au Web2.0

Mobilité

Le portail généraliste d’Orange veut “vulgariser la dimension Web 2.0”. Des précisions avec sa directrice marketing.

La nouvelle version de Voila.fr a vocation à mettre l’utilisateur au centre du site et surtout, vulgariser le Web 2.0. Il ne s’agit pourtant pas d’un premier essai pour le portail généraliste.

En 1997, nous avions déjà proposé une page d’accueil personnalisable. C’était trop compliqué à utiliser pour les internautes”, commente Delphine Missioux, responsable Marketing du portail qui se renouvelle pour prendre en compte la dimension communautaire qui colle à la génération Web 2.0.

Avec cette nouvelle page d’accueil, le site veut désormais offrir à ses utilisateurs un environnement personnalisable ainsi qu’un accompagnement de l’internaute, au-delà de la vision d’une simple plate-forme de tchat.

La page d’accueil, désormais organisée en modules, permettra à l’internaute de choisir les options qu’il souhaite mettre en avant. L’option ‘personnaliser ma page’ propose différents habillages de sa page, un choix parmi une dizaine d’icônes pour faciliter l’accès à un service ou encore une palette fournie de flux RSS.

On n’est pas arrivé à un outil aussi pointu que Netvibes mais ce n’est pas forcément un handicap, estime Orange.  “Nous voulons surtout vulgariser le Web 2.0″, déclare Delphine Missioux.

Le site, qui estime qu’une partie de la population n’est pas à même d’exploiter les nouvelles capacités offertes par les sites web communautaires, mise notamment sur l’accompagnement du “voilanaute” dans la personnalisation de sa page. “Aucun portail ne propose ce type de positionnement”, assure la responsable du portail.

Une version mobile prévue

Côté contenus, le portail continuera à proposer à ses utilisateurs des services et contenus différents allant de la musique, au cinéma en passant par le moteur de recherche et les itinéraires. Différentes amélioration sont prévues tout au long de l’année 2009. Ainsi, en plus de nouveaux services qui devraient être ajoutés, une version du site destinée aux téléphones mobiles devrait faire son apparition.

Si le portail ambitionne de rester “un challenger dans [le secteur] des pages personnalisables”, il n’est pas question de le faire disparaître ou de l’intégrer au portail d’Orange. “Même si nous mutualisons certains de nos contenus, Voila.fr se veut davantage une plate-forme d’exploration complémentaire du portail d’Orange”, explique Delphine Missioux.

La nouvelle version de Voila.fr a vocation à mettre l’utilisateur au centre du site et surtout, vulgariser le Web 2.0. Il ne s’agit pourtant pas d’un premier essai pour le portail généraliste.

En 1997, nous avions déjà proposé une page d’accueil personnalisable. C’était trop compliqué à utiliser pour les internautes”, commente Delphine Missioux, responsable Marketing du portail qui se renouvelle pour prendre en compte la dimension communautaire qui colle à la génération Web 2.0.

Avec cette nouvelle page d’accueil, le site veut désormais offrir à ses utilisateurs un environnement personnalisable ainsi qu’un accompagnement de l’internaute, au-delà de la vision d’une simple plate-forme de tchat.

La page d’accueil, désormais organisée en modules, permettra à l’internaute de choisir les options qu’il souhaite mettre en avant. L’option ‘personnaliser ma page’ propose différents habillages de sa page, un choix parmi une dizaine d’icônes pour faciliter l’accès à un service ou encore une palette fournie de flux RSS.

On n’est pas arrivé à un outil aussi pointu que Netvibes mais ce n’est pas forcément un handicap, estime Orange.  “Nous voulons surtout vulgariser le Web 2.0″, déclare Delphine Missioux.

Le site, qui estime qu’une partie de la population n’est pas à même d’exploiter les nouvelles capacités offertes par les sites web communautaires, mise notamment sur l’accompagnement du “voilanaute” dans la personnalisation de sa page. “Aucun portail ne propose ce type de positionnement”, assure la responsable du portail.

Une version mobile prévue

Côté contenus, le portail continuera à proposer à ses utilisateurs des services et contenus différents allant de la musique, au cinéma en passant par le moteur de recherche et les itinéraires. Différentes amélioration sont prévues tout au long de l’année 2009. Ainsi, en plus de nouveaux services qui devraient être ajoutés, une version du site destinée aux téléphones mobiles devrait faire son apparition.

Si le portail ambitionne de rester “un challenger dans [le secteur] des pages personnalisables”, il n’est pas question de le faire disparaître ou de l’intégrer au portail d’Orange. “Même si nous mutualisons certains de nos contenus, Voila.fr se veut davantage une plate-forme d’exploration complémentaire du portail d’Orange”, explique Delphine Missioux.

La nouvelle version de Voila.fr a vocation à mettre l’utilisateur au centre du site et surtout, vulgariser le Web 2.0. Il ne s’agit pourtant pas d’un premier essai pour le portail généraliste.

En 1997, nous avions déjà proposé une page d’accueil personnalisable. C’était trop compliqué à utiliser pour les internautes”, commente Delphine Missioux, responsable Marketing du portail qui se renouvelle pour prendre en compte la dimension communautaire qui colle à la génération Web 2.0.

Avec cette nouvelle page d’accueil, le site veut désormais offrir à ses utilisateurs un environnement personnalisable ainsi qu’un accompagnement de l’internaute, au-delà de la vision d’une simple plate-forme de tchat.

La page d’accueil, désormais organisée en modules, permettra à l’internaute de choisir les options qu’il souhaite mettre en avant. L’option ‘personnaliser ma page’ propose différents habillages de sa page, un choix parmi une dizaine d’icônes pour faciliter l’accès à un service ou encore une palette fournie de flux RSS.

On n’est pas arrivé à un outil aussi pointu que Netvibes mais ce n’est pas forcément un handicap, estime Orange.  “Nous voulons surtout vulgariser le Web 2.0″, déclare Delphine Missioux.

Le site, qui estime qu’une partie de la population n’est pas à même d’exploiter les nouvelles capacités offertes par les sites web communautaires, mise notamment sur l’accompagnement du “voilanaute” dans la personnalisation de sa page. “Aucun portail ne propose ce type de positionnement”, assure la responsable du portail.

Une version mobile prévue

Côté contenus, le portail continuera à proposer à ses utilisateurs des services et contenus différents allant de la musique, au cinéma en passant par le moteur de recherche et les itinéraires. Différentes amélioration sont prévues tout au long de l’année 2009. Ainsi, en plus de nouveaux services qui devraient être ajoutés, une version du site destinée aux téléphones mobiles devrait faire son apparition.

Si le portail ambitionne de rester “un challenger dans [le secteur] des pages personnalisables”, il n’est pas question de le faire disparaître ou de l’intégrer au portail d’Orange. “Même si nous mutualisons certains de nos contenus, Voila.fr se veut davantage une plate-forme d’exploration complémentaire du portail d’Orange”, explique Delphine Missioux.

La nouvelle version de Voila.fr a vocation à mettre l’utilisateur au centre du site et surtout, vulgariser le Web 2.0. Il ne s’agit pourtant pas d’un premier essai pour le portail généraliste.

En 1997, nous avions déjà proposé une page d’accueil personnalisable. C’était trop compliqué à utiliser pour les internautes”, commente Delphine Missioux, responsable Marketing du portail qui se renouvelle pour prendre en compte la dimension communautaire qui colle à la génération Web 2.0.

Avec cette nouvelle page d’accueil, le site veut désormais offrir à ses utilisateurs un environnement personnalisable ainsi qu’un accompagnement de l’internaute, au-delà de la vision d’une simple plate-forme de tchat.

La page d’accueil, désormais organisée en modules, permettra à l’internaute de choisir les options qu’il souhaite mettre en avant. L’option ‘personnaliser ma page’ propose différents habillages de sa page, un choix parmi une dizaine d’icônes pour faciliter l’accès à un service ou encore une palette fournie de flux RSS.

On n’est pas arrivé à un outil aussi pointu que Netvibes mais ce n’est pas forcément un handicap, estime Orange.  “Nous voulons surtout vulgariser le Web 2.0″, déclare Delphine Missioux.

Le site, qui estime qu’une partie de la population n’est pas à même d’exploiter les nouvelles capacités offertes par les sites web communautaires, mise notamment sur l’accompagnement du “voilanaute” dans la personnalisation de sa page. “Aucun portail ne propose ce type de positionnement”, assure la responsable du portail.

Une version mobile prévue

Côté contenus, le portail continuera à proposer à ses utilisateurs des services et contenus différents allant de la musique, au cinéma en passant par le moteur de recherche et les itinéraires. Différentes amélioration sont prévues tout au long de l’année 2009. Ainsi, en plus de nouveaux services qui devraient être ajoutés, une version du site destinée aux téléphones mobiles devrait faire son apparition.

Si le portail ambitionne de rester “un challenger dans [le secteur] des pages personnalisables”, il n’est pas question de le faire disparaître ou de l’intégrer au portail d’Orange. “Même si nous mutualisons certains de nos contenus, Voila.fr se veut davantage une plate-forme d’exploration complémentaire du portail d’Orange”, explique Delphine Missioux.

La nouvelle version de Voila.fr a vocation à mettre l’utilisateur au centre du site et surtout, vulgariser le Web 2.0. Il ne s’agit pourtant pas d’un premier essai pour le portail généraliste.

En 1997, nous avions déjà proposé une page d’accueil personnalisable. C’était trop compliqué à utiliser pour les internautes”, commente Delphine Missioux, responsable Marketing du portail qui se renouvelle pour prendre en compte la dimension communautaire qui colle à la génération Web 2.0.

Avec cette nouvelle page d’accueil, le site veut désormais offrir à ses utilisateurs un environnement personnalisable ainsi qu’un accompagnement de l’internaute, au-delà de la vision d’une simple plate-forme de tchat.

La page d’accueil, désormais organisée en modules, permettra à l’internaute de choisir les options qu’il souhaite mettre en avant. L’option ‘personnaliser ma page’ propose différents habillages de sa page, un choix parmi une dizaine d’icônes pour faciliter l’accès à un service ou encore une palette fournie de flux RSS.

On n’est pas arrivé à un outil aussi pointu que Netvibes mais ce n’est pas forcément un handicap, estime Orange.  “Nous voulons surtout vulgariser le Web 2.0″, déclare Delphine Missioux.

Le site, qui estime qu’une partie de la population n’est pas à même d’exploiter les nouvelles capacités offertes par les sites web communautaires, mise notamment sur l’accompagnement du “voilanaute” dans la personnalisation de sa page. “Aucun portail ne propose ce type de positionnement”, assure la responsable du portail.

Une version mobile prévue

Côté contenus, le portail continuera à proposer à ses utilisateurs des services et contenus différents allant de la musique, au cinéma en passant par le moteur de recherche et les itinéraires. Différentes amélioration sont prévues tout au long de l’année 2009. Ainsi, en plus de nouveaux services qui devraient être ajoutés, une version du site destinée aux téléphones mobiles devrait faire son apparition.

Si le portail ambitionne de rester “un challenger dans [le secteur] des pages personnalisables”, il n’est pas question de le faire disparaître ou de l’intégrer au portail d’Orange. “Même si nous mutualisons certains de nos contenus, Voila.fr se veut davantage une plate-forme d’exploration complémentaire du portail d’Orange”, explique Delphine Missioux.

La nouvelle version de Voila.fr a vocation à mettre l’utilisateur au centre du site et surtout, vulgariser le Web 2.0. Il ne s’agit pourtant pas d’un premier essai pour le portail généraliste.

En 1997, nous avions déjà proposé une page d’accueil personnalisable. C’était trop compliqué à utiliser pour les internautes”, commente Delphine Missioux, responsable Marketing du portail qui se renouvelle pour prendre en compte la dimension communautaire qui colle à la génération Web 2.0.

Avec cette nouvelle page d’accueil, le site veut désormais offrir à ses utilisateurs un environnement personnalisable ainsi qu’un accompagnement de l’internaute, au-delà de la vision d’une simple plate-forme de tchat.

La page d’accueil, désormais organisée en modules, permettra à l’internaute de choisir les options qu’il souhaite mettre en avant. L’option ‘personnaliser ma page’ propose différents habillages de sa page, un choix parmi une dizaine d’icônes pour faciliter l’accès à un service ou encore une palette fournie de flux RSS.

On n’est pas arrivé à un outil aussi pointu que Netvibes mais ce n’est pas forcément un handicap, estime Orange.  “Nous voulons surtout vulgariser le Web 2.0″, déclare Delphine Missioux.

Le site, qui estime qu’une partie de la population n’est pas à même d’exploiter les nouvelles capacités offertes par les sites web communautaires, mise notamment sur l’accompagnement du “voilanaute” dans la personnalisation de sa page. “Aucun portail ne propose ce type de positionnement”, assure la responsable du portail.

Une version mobile prévue

Côté contenus, le portail continuera à proposer à ses utilisateurs des services et contenus différents allant de la musique, au cinéma en passant par le moteur de recherche et les itinéraires. Différentes amélioration sont prévues tout au long de l’année 2009. Ainsi, en plus de nouveaux services qui devraient être ajoutés, une version du site destinée aux téléphones mobiles devrait faire son apparition.

Si le portail ambitionne de rester “un challenger dans [le secteur] des pages personnalisables”, il n’est pas question de le faire disparaître ou de l’intégrer au portail d’Orange. “Même si nous mutualisons certains de nos contenus, Voila.fr se veut davantage une plate-forme d’exploration complémentaire du portail d’Orange”, explique Delphine Missioux.

La nouvelle version de Voila.fr a vocation à mettre l’utilisateur au centre du site et surtout, vulgariser le Web 2.0. Il ne s’agit pourtant pas d’un premier essai pour le portail généraliste.

En 1997, nous avions déjà proposé une page d’accueil personnalisable. C’était trop compliqué à utiliser pour les internautes”, commente Delphine Missioux, responsable Marketing du portail qui se renouvelle pour prendre en compte la dimension communautaire qui colle à la génération Web 2.0.

Avec cette nouvelle page d’accueil, le site veut désormais offrir à ses utilisateurs un environnement personnalisable ainsi qu’un accompagnement de l’internaute, au-delà de la vision d’une simple plate-forme de tchat.

La page d’accueil, désormais organisée en modules, permettra à l’internaute de choisir les options qu’il souhaite mettre en avant. L’option ‘personnaliser ma page’ propose différents habillages de sa page, un choix parmi une dizaine d’icônes pour faciliter l’accès à un service ou encore une palette fournie de flux RSS.

On n’est pas arrivé à un outil aussi pointu que Netvibes mais ce n’est pas forcément un handicap, estime Orange.  “Nous voulons surtout vulgariser le Web 2.0″, déclare Delphine Missioux.

Le site, qui estime qu’une partie de la population n’est pas à même d’exploiter les nouvelles capacités offertes par les sites web communautaires, mise notamment sur l’accompagnement du “voilanaute” dans la personnalisation de sa page. “Aucun portail ne propose ce type de positionnement”, assure la responsable du portail.

Une version mobile prévue

Côté contenus, le portail continuera à proposer à ses utilisateurs des services et contenus différents allant de la musique, au cinéma en passant par le moteur de recherche et les itinéraires. Différentes amélioration sont prévues tout au long de l’année 2009. Ainsi, en plus de nouveaux services qui devraient être ajoutés, une version du site destinée aux téléphones mobiles devrait faire son apparition.

Si le portail ambitionne de rester “un challenger dans [le secteur] des pages personnalisables”, il n’est pas question de le faire disparaître ou de l’intégrer au portail d’Orange. “Même si nous mutualisons certains de nos contenus, Voila.fr se veut davantage une plate-forme d’exploration complémentaire du portail d’Orange”, explique Delphine Missioux.

La nouvelle version de Voila.fr a vocation à mettre l’utilisateur au centre du site et surtout, vulgariser le Web 2.0. Il ne s’agit pourtant pas d’un premier essai pour le portail généraliste.

En 1997, nous avions déjà proposé une page d’accueil personnalisable. C’était trop compliqué à utiliser pour les internautes”, commente Delphine Missioux, responsable Marketing du portail qui se renouvelle pour prendre en compte la dimension communautaire qui colle à la génération Web 2.0.

Avec cette nouvelle page d’accueil, le site veut désormais offrir à ses utilisateurs un environnement personnalisable ainsi qu’un accompagnement de l’internaute, au-delà de la vision d’une simple plate-forme de tchat.

La page d’accueil, désormais organisée en modules, permettra à l’internaute de choisir les options qu’il souhaite mettre en avant. L’option ‘personnaliser ma page’ propose différents habillages de sa page, un choix parmi une dizaine d’icônes pour faciliter l’accès à un service ou encore une palette fournie de flux RSS.

On n’est pas arrivé à un outil aussi pointu que Netvibes mais ce n’est pas forcément un handicap, estime Orange.  “Nous voulons surtout vulgariser le Web 2.0″, déclare Delphine Missioux.

Le site, qui estime qu’une partie de la population n’est pas à même d’exploiter les nouvelles capacités offertes par les sites web communautaires, mise notamment sur l’accompagnement du “voilanaute” dans la personnalisation de sa page. “Aucun portail ne propose ce type de positionnement”, assure la responsable du portail.

Une version mobile prévue

Côté contenus, le portail continuera à proposer à ses utilisateurs des services et contenus différents allant de la musique, au cinéma en passant par le moteur de recherche et les itinéraires. Différentes amélioration sont prévues tout au long de l’année 2009. Ainsi, en plus de nouveaux services qui devraient être ajoutés, une version du site destinée aux téléphones mobiles devrait faire son apparition.

Si le portail ambitionne de rester “un challenger dans [le secteur] des pages personnalisables”, il n’est pas question de le faire disparaître ou de l’intégrer au portail d’Orange. “Même si nous mutualisons certains de nos contenus, Voila.fr se veut davantage une plate-forme d’exploration complémentaire du portail d’Orange”, explique Delphine Missioux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur