Voiture autonome : Google entame les tests d’un nouveau prototype

Business intelligenceData-stockageM2MRéseaux
google-self-driving-car-project
2 0

Google Self-Driving Car Project (suite) : après des modèles Lexus de Toyota, le groupe Internet met sur la route son propre prototype de véhicule électrique sans chauffeur.

Google vient de démarrer les tests de ses nouveaux prototypes de voiture électrique sans chauffeur sur les routes californiennes.

Dans le cadre de son Self-Driving Car Project, Google veut exploiter une flotte de 25 véhicules nouvelle génération conçus par ses soins mais fabriqués par l’équipementier automobile américain Roush Industries.

Jusqu’ici, il s’appuyait sur des modèles de self-driving cars de la gamme Lexus de Toyota (modèle sport RX450h).

Les nouveaux véhicules autonomes bi-place seront équipés d’un volant, de pédales de frein et d’accélérateur. Google ne veut pas décontenancer les personnes qui montent à l’intérieur. De cette manière, le « chauffeur-passager » peut reprendre la main sur les commandes du véhicule s’il le souhaite.

« La vitesse des prototypes est limité à environ 40 km/h qui respecte les règles de conduite en zone urbaine et nous allons effectuer de la conduite en utilisant le même logiciel que celui des véhicule Lexus existant« , précise Google dans une contribution blog.

Un site Web dédié récemment ouvert permet de faire le point sur les avancées de ce projet ambition de voiture sans conducteur qui est scruté par les traditionnels constructeurs automobiles.

C’est le cas en France : mi-juin, le groupe PSA (Peugeot-Citrëon) a présenté sa « voiture de demain, dont la conduite devrait être un jour totalement automatisée », souligne Le Figaro.

google-self-driving-car-project


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur