Voitures autonomes : une Ford Fusion hybride à l’allure très discrète

AccessoiresEntreprisePoste de travail
0 0

Ford dévoile une voiture autonome de dernière génération au look beaucoup plus classique que les autres véhicules sans conducteur.

Dans le domaine des véhicules autonomes, Ford est à pied d’œuvre depuis maintenant 3 ans.

Le constructeur auto américain annonce, dans un billet de blog publié sur Medium, avoir passé la démultipliée avec sa nouvelle génération de Ford Fusion hybride autonome.

ford-voiture-autonome_a

Elle sera présentée à l’occasion du CES 2017 de Las Vegas début janvier, puis plus tard lors du salon auto de Detroit (dans le Michigan).

Jusqu’à présent, la flotte de voitures autonomes de Ford était composée de 10 véhicules Fusion hybrides de première génération.

Des améliorations ont été apportées à ces véhicules et un nouveau modèle a été mis au point. Ses capacités lui permettent même de conduire sur la neige et de nuit sans feux allumés.

Le constructeur auto basé à Dearborn (banlieue de Detroit) va ainsi ajouter 20 Fusion hybrides de nouvelle génération à sa flotte, qui comptera donc 30 voitures autonomes.

Les améliorations concernent principalement la puissance de calcul et les lidars. Ces derniers bénéficient maintenant d’un champ de vision élargi. Cela a permis d’en utiliser deux, au lieu de 4 sur la Fusion autonome de première génération. Ils sont de surcroît beaucoup moins voyants, ce qui ferait presque passer cette nouvelle Ford Fusion autonome pour un véhicule classique.

ford-voiture-autonome_b

Les lidars en question ont été développés par Velodyne, société dans laquelle Ford et Baidu (géant chinois de l’Internet) ont investi conjointement 150 millions de dollars.

Ford précise que les données collectées par un véhicule autonome sont de l’ordre de 1 To par heure.

Cette quantité de données sera exploitée par le constructeur pour peaufiner ses logiciels et ses équipements.

Dans cette même volonté d’obtenir un maximum d’informations, Ford va étendre sa flotte de véhicules autonomes de test à 90 unités d’ici l’an prochain.

Cette nouvelle Fusion autonome est un pas de plus vers la production de masse qui se profile pour 2021. Il s’agira alors d’une voiture autonome dit « SAE Level 4 », « Level 4 » (niveau 4) signifiant que le véhicule est en mesure de se déplacer de manière entièrement autonome dans des environnements limités en superficie, tels qu’un campus. L’objectif ultime est de produire des véhicules autonomes de niveau 5, pour lesquels il n’y aura alors plus de restrictions géographiques.

Vidéo promotionnelle signée Ford :

(Crédit photos : @Ford)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur