Voitures connectées : Renault reprend des actifs R&D délaissés par Intel en France

EmploiEntrepriseFusions-acquisitionsGestion des talentsManagementRessources humaines
renault-reprise-recherche-developpement-intel-france

Renault veut exploiter les équipes R&D d’Intel sur les sites de Toulouse et Sophia-Antipolis pour ses propres besoins dans l’innovation liée à la conduite autonome.

Renault voudrait reprendre une partie des ressources R&D françaises d’Intel pour renforcer son expertise dans les logiciels embarqués.

Le groupe automobile veut accélérer les développements avec les perspectives de marché sur les véhicules connectés et la conduite autonome.

Les pôles implantés sur les sites de Toulouse (Haute-Garonne) et Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes) sont concernés.

« Les salariés d’Intel qui rejoindront Renault ont des compétences et des profils très qualifiés dans un domaine technique et concurrentiel, où l’Alliance [Renault-Nissan, ndlr] est un des leaders mondiaux », a déclaré Carlos Ghosn, P-DG de Renault en soulignant la volonté de « soutenir l’innovation et le développement économique en France ».

Concrètement, cette acquisition des activités R&D d’Intel sera opérée à travers la création d’une nouvelle société qui sera rattachée à la Direction Engineering des Systèmes Alliance du Groupe Renault.

Le montage devrait être bouclé d’ici la fin du deuxième trimestre 2017.

En juin 2016, Intel avait annoncé son intention de fermer cinq centres d’innovation en France, entraînant la suppression de 750 postes.

La reprise partielle des activités par la firme automobile constitue une alternative crédible qui permet d’amoindrir la casse sociale et d’atténuer la vision d’une France en perte de vitesse sur ses capacités d’innovation.

Cette option devrait également soulager le premier gouvernement en place du quinquennat Macron.

De son côté, Intel parie sur la conduite autonome en acquérant la puissante société technologique d’origine israélienne Mobileye.

Carlos GHOSN, Président Directeur Général du Groupe Renault, Assemblée Générale des actionnaires 2016 du Groupe Renault


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur