Voix sur IP : Comverse s’offre Netcentrex

Mobilité

L’éditeur français de solutions VoIP tombe dans le giron du spécialiste des services de facturation et de messagerie pour opérateurs télécoms.

Le groupe israélien Comverse Technology va racheter l’éditeur français Netcentrex, via sa filiale Comverse. Le montant de la transaction, qui devrait être finalisée d’ici juillet 2006, est évalué à 164 millions de dollars en numéraire, auxquels sont susceptibles de s’ajouter 16 millions de dollars suivant les performances financières du groupe en 2006 et 2007.

Cet éditeur israélien de solutions de messagerie et de facturation pour les opérateurs télécoms entend ainsi enrichir sa plate-forme de services de convergence fixe-mobile. Au terme de l’opération, Comverse mettra la main sur de nouvelles solutions de voix et de vidéo sur IP destinées aux opérateurs, dont une plate-forme d’IP Centrex (IP PBX en mode hébergé) et plusieurs services destinés aux centres d’appels comme des serveurs vocaux interactifs (SVI). Ces applications sont déjà utilisées par environ cinquante opérateurs et fournisseurs d’accès à Internet, parmi lesquels Telefonica et France Télécom (pour son offre de centrex).

Un pionnier de la VoIP en France

Netcentrex est issue dun projet mené à l’origine chez France Télécom R&D avant de faire l’objet d’un essaimage en 1998 (c’est à dire que l’activité sort du groupe pour un développement indépendant). La société, créée en par Olivier Hersent, est aujourd’hui implantée dans 25 pays. Son chiffre d’affaires s’élève à près de 50 millions de dollars sur l’année 2005.

De 1999 à 2000, Netcentrex a levé environ 35 millions d’euros au terme de plusieurs tours de tables réunissant des fonds d’investissement comme Innovacom (liés à France Télécom), T Ventures (Deutsche Telekom), Intel Communications Fund, et Natexis Banques Populaires. Encore récemment, la société évoquait la possibilité d’entrer en bourse. Un autre choix stratégique a été fait.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur