Voix sur IP : Google chasse sur les terres de Skype

CloudRéseauxVoIP

Google va lancer un service VoIP pour les utilisateurs américains de sa messagerie GMail. Jusqu’où Skype peut-il être inquiet ?

Tiens, un nouvelle option “call phone” apparaît sur Gmail… Google vient d’annoncer que son webmail allait intégrer un service de téléphonie en ligne gratuit.

De quoi faire trembler Skype qui compte effectuer une entrée en Bourse prochainement ?

Sachant que l’an dernier, Skype serait devenu le premier opérateur de communications vocales à l’international.

En pratique, Gmail sera associé à Google Voice, un service de télécommunications qui permet de regrouper ses lignes téléphoniques sous un seul numéro.

Un bouton “appeler un téléphone” est intégré dans la messagerie instantanée de Gmail et permettra de passer des appels (avec ou sans vidéo) depuis un poste de travail.

Entre le début de l’année et le 30 juin, les utilisateurs de Skype sont passés de 397 millions à 560 millions alors que la base de Gmail en compte un peu plus de 200 millions “seulement”.

La principale source de revenus est la vente de minutes dont le prix relativement bas a déjà séduit 8 millions d’utilisateurs.

Face à ce concurrent, Google va devoir rivaliser d’imagination. Et c’est évidemment sur le prix des communications et l’innovation que la bataille va s’engager pour séduire les internautes.

Dans une contribution blog, le groupe Internet indique qu’il va proposer des appels gratuits pour les numéros aux États-Unis et au Canada jusqu’à la fin de l’année et des tarifs peu élevés vers les lignes fixes et mobiles d’autres pays comme le Mexique, la France ou l’Allemagne.

En attendant l’extension du service à tous les pays dans lesquels Google opère, l’on peut se demander si cette nouvelle offensive du groupe Internet suffira à prendre des parts de marché à Skype qui peut se targuer de disposer d’une base d’utilisateurs particulièrement fidèles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur