Vols de données : Mobilegov tente de soulager le National Health Service

Cloud

L’éditeur français de solutions de protection des données et d’authentification forte est mis à contribution pour mettre fin à des scandales outre-Manche.

Mobilegov vient de signer un “contrat important” au Royaume-Uni avec la collaboration de son partenaire Torotech, qui distribue ses solutions au niveau local. L’éditeur de solutions de sécurité informatique, dont le siège social se trouve à Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes), a été sélectionné par le National Health Service (NHS, service de santé britannique) dans le domaine de la protection des vols de données sensibles et l’authentification forte.

L’objectif principal est de protéger les ordinateurs des établissements NHS (comme les hôpitaux publics) face aux risques de vols de données sensibles par le biais d’équipements de stockage amovibles (comme les clés USB et les disques durs externes).

Désormais, ses établissements seront contraints d’utiliser exclusivement des clés USB spécifiques dédiés aux services NHS. Mobilegov va également intervenir afin de développer une procédure d’authentification forte pour mieux contrôler l’accès par internet des employées et des médecins au réseau NHS.

C’est un contrat majeur pour les activités de Mobilegov outre-Manche puisque l’ensemble de son offre de solutions sera mis en oeuvre pour le compte du NHS : Device Authenticator (protection des postes clients contre le branchement de périphériques non autorisés), Device Linker (afin de s’assurer que les périphériques fonctionnent uniquement sur des configurations autorisées) et SAWS (solution d’authentification autour d’un composant électronique qui apporte une “signature matérielle” aux échanges).

Un pilote pour viser un déploiement national

Concrètement, dans un premier temps, le prestataire français va participer à un pilote pour le compte du grand centre Manchester Primary Care Trust (un des sept grands centres régionaux de santé publique rattachés au NHS). Le déploiement des solutions Mobilegov devrait être achevé d’ici mars 2009.

“L’enveloppe budgétaire est importante. Elle porte sur plusieurs centaines de milliers d’euros”, explique François-Pierre Le Page, Directeur général de Mobilegov. Si la phase pilote est concluante, le contrat avec le fournisseur de solutions de sécurité informatique pourrait être élargi en vue d’un déploiement national.

Récemment, la presse britannique a fait état d’une série de vols de données sensibles de patients, nuisant à l’image du NHS et à la confiance des citoyens britanniques. “C’est le cinquième scandale portant sur des vols de données depuis le début de l’année”, recense François-Pierre Le Page.

Selon les données fournis par Mobilegov, le NHS emploie plus de 1,5 million de personnes, dont 90 000 médecins hospitaliers, 35 000 médecins généralistes, 400 000 infirmières et 16 000 ambulanciers. Ce serait le premier employeur du Royaume-Uni.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur