Voyages en ligne : le portail Opitrip.com peut s’appuyer sur Pentalabbs

E-commerceEntrepriseLevées de fondsMarketingStart-up
opitrip-levee-fonds-e-tourisme
4 1

La start-up orléanaise Opitrip lève 560 000 euros pour développer sa plateforme de recherche de voyages. Et au-delà pour bien préparer son séjour touristique.

Opitrip.com, qui se positionne comme un portail de recherche de voyages entre particuliers (locations, voitures de location…), vient de boucler une levée de fonds de 560 000 euros.

Selon Maddyness, la start-up située près d’Orléans a fait appel à Pentalabbs (accélérateur du groupe Pentalog qui propose un large panel de prestations de services IT pour les entreprises), à Bpifrance et plusieurs business angels dont Jean-Paul Labourdette (fondateur du Petit Futé). Les fonds serviront notamment à développer des versions anglo-saxonnes et hispanophones.

Fondée en décembre 2014 par les frères Loïc et Ludovic Geoffroy (initialement associés dans Yeswedeal), Opitrip se présente comme un méta-moteur de recherche « dédié à la consommation collaborative sur le marché du voyage » (un marché évalué à 4,9 milliards d’euros dans le monde).

La start-up est accompagnée par Marc Moser, un business angel qui dirige l’agence Scoop Communication (qui était par ailleurs actionnaire de Yeswedeal).

Présentée comme « le Kayak de la sharing economy », la plateforme Opitrip donne accès à une offre de plus de 2 millions de propriétés en 100 000 destinations, 100 000 offres de covoiturage en Europe et plus de 20 000 locations de voiture…

Comment ? A travers son portail agrégateur, Opitrip joue la carte de l’intermédiation en fédérant les bases de ses partenaires qui évoluent dans l’e-tourisme : Abritel , Waytostay , Homestay , Wimdu , HouseTrip , Interhome , 9flats, roomorama, Travelmob, Blablacar, Koolicar, Deways, Tripndrive, Carnomise…

Son modèle économique est essentiellement basé sur le commissionnement.

A la mi-2015, la start-up avait lancé une campagne de crowdfunding via la plateforme LETITSEED (gérée par EOS Venture, prestataire de services d’investissement, et agréée par l’ACPR) visant à collecter une somme située entre 150 000 et 200 000 euros.

(Crédit photo : Opitrip.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur