Voyages-SNCF.com étoffe son offre de bus en dehors du groupe

E-commerceMarketingMobilité
voyages-sncf-com-isilines-eurolines-transports-passagers-bus
2 17

Dans une dimension de transport multi-modal, Voyages-SNCF.com (distribution de billets de trains) signe un accord avec Transdev (Isilines, Eurolines) pour compléter son offre de voyages en bus.

Voyages-SNCF.com s’ouvre de plus en plus à la dimension des transports multimodaux comme les voyages en bus de longue distance.

Ainsi, le portail de distribution de billets de trains vient de signer des accords avec deux services du groupe Transdev : Eurolines pour les déplacements en Europe et Isilines pour les trajets en France.

Il s’enrichira des offres de ces deux prestataires à partir de la mi-juin. Un accès progressif à plus de 660 liaisons et plus de 80 villes desservies en France par Isilines sera ouvert. On évoque plus de 600 destinations en Europe, dont 96 villes dans l’Hexagone pour le volet Eurolines.

Lors d’une conférence de presse organisée en avril, Franck Gervais, Directeur général de Voyages-SNCF.com, avait évoqué les premiers résultats d’exploitation de l’offre bus sur le portail (« 120 000 passagers en 4 mois d’exposition »).

Jusqu’ici, la priorité était donnée à l’offre « maison » de transports de personnes par autocar (OuiBus, ex-iDbus, filiale du groupe SNCF). L’accord signé avec Transdev constitue un (timide) signe d’ouverture vis-à-vis des autres offres disponibles du marché. Tout en évitant la concurrence frontale.

« Nous sommes ouverts à tous les acteurs et voulons constamment répondre aux évolutions du secteur afin de proposer l’offre la plus adaptée possible à nos clients », commente Franck Gervais, cité dans le communiqué. « C’est le sens de cet accord avec Isilines et Eurolines pour compléter les différentes lignes que nous proposons déjà depuis septembre 2015. »

Voyages-SNCF.com devrait intégrer 29 nouvelle lignes (15 lignes entre métropoles régionales et 14 lignes au départ de Paris) pour compléter sa couverture de la France et proposer un point d’entrée pour des excursions en Europe. Une période de « rodage technique » est prévue en juillet puis le service sera généralisé à l’appli mobile dans le courant de l’automne.

Depuis la libéralisation du marché du transport de personnes par autocars en lien avec la loi Macron pour la Croissance, l’Activité et l’Egalité des chances économiques, les compagnies qui ont surfé dessus ont transporté plus d’un million de passagers. Les Echos note un début de consolidation de marché avec le rapprochement escompté de OuiBus avec Starshipper.

(Crédit photo : Transdev/Isilines)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur