Voyages-SNCF.com : un ticket avec Alibaba pour viser les mobinautes en Chine

E-commerceE-paiementMarketing
alibaba-votages-sncf
3 5

Voyages-SNCF.com va commercialiser, en Chine, des offres ferroviaires pour la France et l’Europe, via la plate-forme e-tourisme Fliggy du groupe Alibaba.

« Les Chinois ne sont pas adeptes de la location de voitures et les habitants des grandes métropoles chinoises sont familiers du train ».

Ainsi Fabrice Morel, directeur du département « Overseas » chez Voyages-SNCF.com, commente-t-il* l’accord de distribution que la filiale de la société ferroviaire a signé avec Alibaba.

La jonction se fait au niveau de la plate-forme e-tourisme Fliggy (ex-Alitrip) que le géant chinois du e-commerce exploite depuis fin 2014. Des billets de train y seront vendus sous la marque Rail Europe – que Voyages-SNCF.com gère en partenariat avec les Chemins de fer suisses (CFF) et utilise pour ses activités hors du Vieux Continent.

Cette initiative s’inscrit dans la continuité de l’ouverte, il y a près d’un an à Shanghai, de la filiale Rail Europe China, avec des équipes commerciales et des infrastructures technologiques.

L’un des axes stratégiques de cette implantation repose sur la collaboration avec les plates-formes de distribution digitale locales. Fabrice Morel évoque Ctrip, Ly / Tongcheng, Shijiebang, Tuniu et Qunar… auxquels s’ajoute donc Fliggy.

Une cible de mobinautes

Les offres de Rail Europe seront d’abord accessibles uniquement sur mobile, au motif que 77 % des voyageurs connectés en Chine utilisent leur smartphone pour se renseigner sur des destinations ou réserver des prestations (source : rapport annuel « Chinese Luxury Travel » de Hurun ; édition 2016).

Qui dit Alibaba dit aussi Alipay, intégré pour permettre aux touristes chinois de régler leurs achats. Au dernier pointage, le service de paiement électronique fédère 451 millions d’utilisateurs, pour plus de 150 millions de transactions par jour, contre respectivement 180 et 16 millions pour PayPal.

Constatant, toujours sur la base du rapport Hurun, que les 25-35 ans représentent plus de 50 % des touristes chinois voyageant à l’étranger et qu’ils sont davantage attirés par des vacances thématiques ou personnalisées, Voyages-SNCF.com se donne pour objectif de vendre 1 million de billets à ce public d’ici à 2020.

Alibaba vise pour sa part, à la même échéance, les 6 trillions de yuans – soit plus de 800 milliards d’euros – de valeur brute pour l’ensemble des marchandises vendues sur ses plates-formes e-commerce.

* Non sans reconnaître qu’il reste encore « de la pédagogie à réaliser sur les villes secondaires » et qu’il faut « faire passer le message que le voyage en train est très pratique avec des gares au cœur de nos villes ». Et d’ajouter que l’année 2016 « a été rude », malgré des signes de reprise sur le dernier trimestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur