VTC : Uber évite une interdiction à Berlin. Un sursis ?

Marketing
VTC-Uber-evite-une-interdiction-a-Berlin-sursis

Tout comme à Paris ou Bruxelles, Uber rencontre des soucis à Berlin mais le service de voitures avec chauffeur parvient à éviter la suspension après un recours administratif.

Uber obtient un répit à Berlin. En attendant une décision de justice administrative, la municipalité n’appliquera pas l’interdiction émise par ses soins à l’encontre de la société Internet d’origine américaine qui exploite un service de voitures avec chauffeur (VTC) à travers une application mobile.

La semaine dernière, la Ville de Berlin avait interdit par décret les activités d’Uber, au prétexte que les contrats d’assurance des conducteurs ne couvrent pas le transport de passagers. Une décision qui a ravi les chauffeurs de taxis qui perçoivent les activités de la start-up à l’ascension fulgurante comme une forme de concurrence déloyale.

La société Internet pointée du doigt a aussitôt contesté cette décision de la municipalité de Berlin devant le tribunal administratif. Cette tactique a abouti à la suspension de l’interdiction visant l’application VTC. En attendant qu’une décision soit prise pour trancher le litige.

En Allemagne, Uber a pris position dans plusieurs grandes villes : Munich, Francfort, Hambourg…Dans cette dernière ville justement, Uber a fait l’objet d’une interdiction, rappelle Le Figaro. Et là aussi, la décision a été suspendue.

En France, les pratiques d’Uber sont également critiquées sur plusieurs fronts. Selon Les Echos, le tribunal de commerce de Paris a sommé la société Internet à modifier la manière dont elle élabore ses factures.

Tandis que la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) scrute ses “pratiques commerciales trompeuses” concernant uberPOP, un service connexe s’apparentant à du covoiturage. Le Parquet et le tribunal correctionnel de Paris avaient pris le relais. Début juillet, une amende de 100 000 euros à l’encontre d’Uber France avait été requise. La décision de justice est attendue à la mi-octobre.

Le débat est également agité en Belgique : en avril, la justice sommait l’interdiction d’exploitation d’uberPOP à Bruxelles.

Quiz : Connaissez-vous bien l’e-réputation ?

(Credit photo : Shutterstock.com –  Droit d’auteur : 360b)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur