Wanted : Microsoft offre 250 000 dollars pour la tête d’un botnet

Cloud

A la mode du Far West, Microsoft offre une récompense de 250 000 dollars pour toute information permettant l’arrestation des pirates derrière le réseau de PC zombies Rustock.

Afin d’accélérer l’enquête sur le réseau d’ordinateurs zombies Rustock démantelé, Microsoft offre maintenant 250 000 dollars pour toute information permettant l’arrestation des créateurs et animateurs de ce botnet.

Dans une contribution blog en date du 18 juillet, la firme de Redmond assure que l’enquête se poursuit pour identifier les instigateurs et met en avant la récompense.

Cette prime est importante. Le botnet Rustock est responsable de nombreuses activités illégales. de plus, elle prouve notre détermination à traquer ses responsables,  martèle Richard Boscovich, l’avocat de Microsoft pour les délits numériques, cité par eWeek Europe.

En mars, la firme de Steve Ballmer avait lancé une grande “opération commando” visant à couper Rustock.

Ce botnet, composé d’un million de machines infectées,  envoyait une vingtaine de milliards de spams par jour.

La moitié des zombies du réseau avaient alors été “désinfectés”.

La fin du botnet avait d’ailleurs fait chuter le nombre de pourriels circulants sur la toile de façon spectaculaire. Une baisse malheureusement temporaire, d’autres organisations pirates prenant le relai.

Le mois dernier Microsoft invitait les responsables de Rustock par petite annonce diffusée dans la presse russe à se rendre à la justice.

Viisblement, il y a des réticences à coopérer de manière volontaire. D’où l’organisation d’une vraie chasseau pirate avec l’app^t du gain.


Crédits de l’illustration:
© Yuri Arcurs – Fotolia.com
© Aelita – Fotolia.com
© Alexis – Net Media Europe


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur