Warner Music exige le retrait des vidéos de ses artistes sur YouTube

Mobilité

Faute d’un accord commercial avec la plate-forme vidéos de Google, la maison de disques ne veut pas lui faire de cadeau.

A défaut d’avoir trouvé un accord commercial avec YouTube, Warner Music exige le retrait de de tous les clips musicaux d’artistes sous contrat avec la maison de disques actuellement disponibles sur la plate-forme vidéos de Google.

Les négociations entre les deux parties ont capoté, faute d’avoir trouvé un terrain d’entente sur le partage des revenus. Et la major a donc décidé de couper le cordon définitivement : toutes les clips des artistes qui ont signé avec la maison de disques doivent disparaître de YouTube. Selon Reuters, ce retrait, s’il est appliqué à la lettre, porterait sur plusieurs centaines de milliers de vidéos mettant en scène les Red Hot Chili Peppers, James Blunt ou Graig David…Par extension, cette mesure concerne aussi les titres sous contrat de sa filiale Warner/Chappell, qui comprend des artistes hors des labels Warner Music.

La maison de disque refuse “d’accepter des conditions qui n’indemnisent pas convenablement et équitablement les artistes, compositeurs, labels et éditeurs à la hauteur de ce qu’ils apportent”. De manière détournée sans citer Warner Music, YouTube se défend sur son blog: “Parfois, si nous ne pouvons pas parvenir à conditions acceptables économiquement, il faut mettre un terme à des partenariats fructueux.”

Sachant que la plate-forme vidéo a également signé des accords avec Universal Music, Sony Music et EMI Music. C’est la deuxième que YouTube se voit confronter à une demande de retrait massif de vidéos. La première avait été mis par le groupe Viacom. Un contentieux qui avait fini devant la justice.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur