Warner propose des films en VoD avant leur sortie en DVD en Corée du Sud

Mobilité

Le studio de cinéma américain veut contrer le piratage de films dans ce pays marqué par une forte pénétration d’accès haut débit.

Comment contrer le pirate de films via des plates-formes de P2P ? Warner Bros esquisse un début de réponse en annonçant qu’il allait proposer en Corée du Sud ses films en vidéo à la demande deux semaines avant leur sortie effective en DVD. Quelques films tests seront lancés ces prochaines semaines. Les titres des long-métrages ne sont pas encore connus.

Si Warner Bros. a fait le choix de la Corée du Sud comme pays test, c’est principalement en raison de sa population fortement technophile. Ce pays enregistre un taux de pénétration du haut débit de l’ordre de 94%. Derrière ce pays, la France n’affiche qu’un taux de 58%, sur l’année 2007, derrière le Canada (65%), la Suisse (69%) ou les Pays-Bas (74%), selon le cabinet d’études Gartner.

La Corée du Sud constitue donc le terrain idéal pour ce type d’expérimentation, en sachant aussi qu’au moins 47% des Coréens ont déclaré avoir déjà téléchargé un film illégalement sur le Web. Cette initiative de Warner Bros. est, semble-t-il, la dernière tentative pour une major du cinéma de s’implanter durablement sur le marché coréen du DVD, et combattre ainsi le piratage. Car, découragés, des studios tels que Sony Pictures, Universal, Paramount, Buena Vista et 20th Century Fox ont déjà abandonné le marché du DVD en Corée du Sud.

En France, les studios de cinéma pourraient peut-être suivre la nouvelle tendance amorcée par Warner Bros. Ainsi, le groupe Canal+ propose, depuis le 2 octobre, le film Disco de Fabien Onteniente sur ses services de téléchargement à la demande CanalPlay et Canal+ Mobile, soit à partir du même jour que la sortie du film en DVD.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur