WatchKit : Apple libère le SDK de l’Apple Watch

Mobilité

Les développeurs vont pouvoir commencer à créer des applications pour l’Apple Watch grâce au kit de développement WatchKit dès à présent disponible.

Si la date de lancement de la montre connectée Apple Watch n’a pas encore été divulguée, son kit de développement est de sortie. Les développeurs vont donc pouvoir s’en donner à coeur joie pour créer des expériences sur la montre présentée par Apple le 9 septembre 2014.

Apple se montre enthousiaste et compte bien faire de l’espace qui sera dédié aux applications Apple Watch sur l’App Store un nouveau levier de croissance.

« L’Apple Watch est notre appareil le plus personnel à ce jour, et WatchKit offre à l’incroyable communauté des développeurs iOS les outils dont ils ont besoin pour créer une expérience inédite et passionnante, directement accessible depuis votre poignet », a déclaré Philip Schiller, vice président senior du marketing au sein d’Apple.

Baptisé WatchKit, ce kit de développement consiste en un ensemble d’outils logiciels permettant de créer des applications dédiées à l’Apple Watch. Apple de préciser que trois types d’expérience utilisateur peuvent être créées avec la montre. Il y a bien entendu les applications qui disposent d’une interface et de fonctionnalités propres.

Apple évoque également les Coups d’oeil (Glance en angalais) donnant accès rapidement à des informations (actualités, résultats sportifs…) sous forme de cartes (à l’image des cartes de Google Now). Enfin, il y a les notifications interactives pouvant être consultées mais auxquelles l’utilisateur pourra aussi répondre (extinction des lumières en quittant le domicile par exemple).

Ces notifications peuvent prendre la forme d’informations sur le prochain vol à l’aéroport ou encore le calcul d’un nouvel itinéraire si le bus ou le train n’est pas à l’heure.

On note qu’il faudra encore patienter pour les applications natives de l’Apple Watch, ce qui signifie que les premières applications seront plus des extensions d’applications existantes pour l’iPhone.

Parmi les spécificités de la montre que les développeurs pourront exploiter, il y a le Force Touch, la Couronne digitale et le Taptic Engine (retour de force).

La Couronne digitale flanquée sur le côté droit de la montre sert à agrandir et faire défiler les éléments à l’écran. La technologie Force Touch exploite, elle, de minuscules électrodes disposées autour de l’écran afin de différencier un léger tapotement d’une pression plus marquée. Enfin, le Taptic Engine génère un retour haptique, soit une légère pression sur le poignet, vous avertissant d’une notification.

Les développeurs vont également pouvoir tirer profit de Handoff, donnant la possibilité à l’utilisateur de poursuivre certaines activités initiées sur iPhone ou iPad avec l’Apple Watch.

Des partenaires d’Apple ont d’ores et déjà planché sur des applications pour l’Apple Watch. Il y a notamment American Airlines, ESPN (avec une application diffusant en direct les résultats et l’actualité sportive) et Instagram. Kevin Systrom, co-fondateur et P-DG d’Instagram, se montre très enthousiaste : « L’Apple Watch transforme Instagram en une expérience encore plus intime et instantanée.»

Pour exploiter WatchKit, les développeurs doivent utiliser Xcode 6.2 et iOS 8.2, tous deux disponibles en bêta. La version bêta 8.2 du SDK iOS est disponible dès à présent pour les adhérents au programme développeur iOS sur developer.apple.com/watchkit.

La diffusion d’un SDK est toujours l’occasion de glaner des informations techniques. On découvre ainsi que les développeurs devront composer avec deux définitions distinctes correspondant aux deux tailles d’écrans : 272 par 340 pixels d’une part et 312 par 390 pixels de l’autre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur