WatchOS 2 disponible : un second souffle pour l’Apple Watch

AccessoiresMobilitéOS mobilesPoste de travail
3 2

Avec 5 jours de retard, Apple livre finalement watch OS 2 à tous les possesseurs d’Apple Watch. On notera l’arrivée d’applications tierces natives.

WatchOS 2 est la première mise à jour majeure de l’OS sous lequel l’Apple Watch évolue.

Apple devait le lancer le 16 septembre dernier, parallèlement à iOS 9. Mais, un bug majeur découvert dans cette mise à jour aura eu raison de son lancement. « Nous avons découvert un bug dans le développement de watchOS 2 qui nous prend plus de temps à corriger qu’attendu, » déclarait alors un porte-parole d’Apple à ce moment.

Il aura donc fallu 5 jours pleins pour que les développeurs d’Apple réussissent à corriger le bug et à livrer une version finalisée de watchOS 2.

La mise à jour est disponible mondialement par OTA (Over-The-Air), même si le déploiement devrait se faire progressivement pour éviter une saturation des serveurs. Concrètement, il suffit de lancer l’application Apple Watch sur son iPhone avant de se rendre dans « Général » puis « Mise à jour logicielle », l’utilisateur étant alors invité à lancer la procédure de mise à jour.

WatchOS 2 est une mise à jour majeure, tant et si bien que certains n’hésitent pas à faire le parallèle avec l’introduction de l’App Store sur iOS en 2008.

En effet, si elle introduit de nouvelles fonctionnalités, la plus attendue est la possibilité offerte aux développeurs de créer des applications tierces natives pour la montre connectée. En d’autres termes, il pourra désormais y avoir de véritables applications fonctionnant indépendamment de l’iPhone sur l’Apple Watch.

De surcroît, les développeurs auront accès à plusieurs capteurs de la montre et à certaines fonctionnalités matérielles comme le Taptic Engine (moteur qui provoque les vibrations), le capteur de fréquence cardiaque, le microphone intégré et l’accéléromètre.

Parmi les nouvelles fonctionnalités, on notera le support élargi de Siri, l’affichage des directions pour les transports en commun, quelques nouvelles Watchfaces (ces cadrans numériques), des Complications tierces (petits éléments affichés à l’écran qui donnent un accès rapide à des données souvent utilisées), un affichage continu durant la charge (pour une utilisation en radio-réveil), la possibilité de répondre directement aux courriels par la dictée, celle de « naviguer » dans le temps pour connaitre la météo, ses rendez-vous…

Cette dernière n’est pas sans rappeler l’interface de la Pebble Time, qui joue de la chronologie pour connaître les notifications passées, présentes et à venir.

Présent dès iOS 7 sur iPhone, le verrouillage d’activation signe également son arrivée. Concrètement, il empêche un tiers d’utiliser votre Apple Watch, puisqu’il nécessite l’identifiant Apple ainsi que le mot de passe associé. Une bonne manière de protéger ses données en cas de perte de la montre.

D’aucuns estiment que watchOS 2 est la version de l’OS qui aurait dû accompagner le lancement de la montre connectée d’Apple.

Ce second souffle se traduit également par l’arrivée de nouveaux coloris (or et or rose) et bracelets ((un rouge, un nouveau marron, une édition Hermès) pour l’Apple Watch Sport.

(Crédit photo @Apple)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur