Wavecom pourrait s’allier à Sierra Wireless face à l’offre de Gemalto

Mobilité

Le spécialiste français des solutions de communication sans fil est aussi convoité par son homologue canadien Sierra. Que va faire Gemalto ?

C’est un véritable rebondissement auquel on vient d’assister dans la tentative de prise de contrôle par Gemalto de Wavecom…avec l’arrivée d’un chevalier blanc. La société canadienne Sierra Wireless, spécialisée dans les solutions de communication sans fil, vient d’annoncer son intention d’acquérir son homologue français Wavecom.

Une proposition faite au nez et à la barbe de Gemalto qui avait lancé une OPA début octobre et s’était vu opposer une fin de non-recevoir par la direction de Wavecom. Malgré tout, Gemalto avait maintenu son offre, persuadée de la complémentarité de ses activités (sécurité et identité numérique) avec celle de la société qu’elle vise (le potentiel du business Machine-to-Machine).

A l’approche de l’assemblée générale des actionnaires de Wavecom qui doit se tenir le 8 décembre, le ton montait entre les deux parties. Mais, désormais, la partie se joue à trois.

Les parts des fondateurs acquises par principe à Sierra

Dans un communiqué de presse en date du 2 décembre, Sierra Wireless annonce un projet d’offre amicale de Wavecom au prix de 8,50 euros par action (contre 7 euros cash du côté de Gemalto). Du coup, le coût d’acquisition pourrait s’élever à 218 millions d’euros (contre 110 millions du côté de Gemalto).

Sierra Wireless, qui est coté au Nasdaq,  justifie cette opération sur Wavecom en mettant en avant la complémentarité des produits, de la couverture géographique et les capacités “à générer de la croissance et des synergies significatives” entre les deux entités.

Le fournisseur de solutions sans fil canadien peut déjà compter sur les actions détenues par les fondateurs de Wavecom (représentant 21% du capital de la société).

Mardi après-midi, on ne connaissait pas encore la position de Gemalto face à cette contre-offre. S’il n’y pas pas de complication dans la procédure d’acquisition de Wavecom, Sierra Wireless compte boucler le rachat d’ici la fin du premier trimestre 2009. Tout s’accélère.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur