Web 2.0 : Digg se rapproche des réseaux sociaux

Mobilité

Les membres de ce portail “participatif” sont invités à enregistrer leurs
profils et à échanger leurs trouvailles avec leurs réseaux.

Consulter les actualités et signaler en direct ses découvertes aux membres de son réseau, c’est désormais possible avec Digg. Très utilisé outre-Atlantique pour la soumission et l’évaluation “communautaire” de contenus en anglais (actualités, vidéos et podcasts), ce portail vient en effet d’introduire plusieurs fonctionnalités de réseau social, à la manière de ce que proposent déjà Facebook ou MySpace, par exemple.

Au-delà du simple enregistrement d’un compte utilisateur – indispensable pour la soumission et la notation des actualités (le fameux “Digg it”) -, les visiteurs sont désormais invités à créer un profil pour se présenter aux autres membres (avec leurs photos, centres d’intérêt?). Figurent également sur leur page personnelle une indication sur les sujets sur lesquels ils ont effectué le plus de recherches durant les 30 derniers jours (“Most Dugg Topics”) et un récapitulatif de leur activité et popularité en tant que membre (“Stats”).

Suivant le choix de l’internaute, toutes ces données personnelles sont accessibles à tous ou réservées à la consultation des seuls membres autorisés.

Surveillier les contenus transmis par d’autres membres

Une fois le profil enregistré, l’utilisateur est invité à créer son réseau d’amis. Il peut pour cela vérifier si des membres de son ou de ses carnets d’adresses adhèrent eux-aussi à Digg, leur envoyer une invitation par e-mail ou bien encore effectuer une recherche sur le moteur interne (par e-mail, nom ou lieu géographique). Les membres de la communauté ainsi repérés peuvent être enregistrés comme “Friends” ou délaissés (“Unfriends”) en un seul clic (à noter que certaines fonctionnalités sont réservées aux seuls amis qui se sont mutuellement reconnus comme tel).

Principal intérêt de ces nouveaux réseaux virtuels : faciliter les échanges d’informations entre utilisateurs partageant des centres d’intérêt précis. En dessous de chaque actualité soumise, un nouvel onglet “Share” permet notamment de signaler une actualité à un groupe d’amis (“Shout it”). Un autre (“Favorite”) facilite la publication d’une liste de contenus jugés intéressants sur une page personnelle.

Bref, ces nouvelles fonctionnalités facilitent incontestablement la recherche “collaborative” d’informations. Reste à voir si elles donneront des idées aux “avatars” hexagonaux de Digg, tels que Fuzz, Scoopeo ou Wikio.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur