Web Devil version 4, l’aspirateur de Web

Cloud

Le logiciel en shareware Web Devil permet d’aspirer des pages Web afin de les consulter plus rapidement une fois la connexion désactivée. Présentée comme plus rapide, la nouvelle version 4.0 possède l’atout non négligeable d’être en français.

Les développeurs de Chaotic Software ont publié sur leur site une nouvelle version du logiciel en shareware Web Devil, un outil de rapatriement de pages Web. Ce genre d’application permet de récupérer les documents HTML et leur contenu (fichiers images, sons, séquences vidéo) en une seule fois sur le disque dur. Il devient dès lors possible d’aspirer de volumineuses pages durant les heures de communication à tarif réduit (heures creuses) pour les consulter durant la journée lors des heures pleines. En outre, le stockage des pages sur le disque dur réduit considérablement les temps de navigation et d’accès aux contenus .

Selon Chaotic Software, la nouvelle version Web Devil 4.0 serait capable d’analyser les liens contenus dans un site avec une rapidité accrue de 75%. Plus précise, la recherche prendrait aussi en compte des types d’adresses Internet (URL) qui étaient ignorées par les précédentes moutures. L’éditeur signale par ailleurs que deux extracteurs d’adresses URL et e-mail permettent de les récupérer au sein d’un ou plusieurs fichiers, pour les enregistrer sur un nouveau fichier consultable avec un éditeur de texte ou un navigateur. Enfin, signalons que l’auteur Jean-Pierre Kuypers a prêté main forte aux deux programmeurs basés à San Francisco en leur proposant une traduction en français, téléchargeable elle aussi sur le site de Chaotic.

L’application est disponible gratuitement à l’essai, avec en outre des versions en japonais et en anglais. La rémunération proposée pour récompenser les développeurs de Chaotic est de 10 dollars (60 francs).

Pour en savoir plus : Web Devil


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur