Web : Google intègre Flash à son navigateur Chrome

Cloud

Google a annoncé qu’il allait intégrer le plugin Flash au sein même de son navigateur Chrome. Une avancée qui n’entache pas son intérêt et son soutien pour HTML5.

Si Apple n’est résolument pas pro-Flash (édité par Adobe) et l’a fait savoir il y a quelques semaines, Google a fait le chemin inverse en annonçant son intention d’intégrer le plugin au sein même de son navigateur, Chrome.

Cette annonce semble logique pour Google qui martèle sans discontinuer qu’il souhaite promouvoir le web et ses usages. Mais cela requiert un logiciel de navigation performant.

Car c’est bien le principal problème posé par des modules complémentaires comme Flash : ils peuvent être source de failles de sécurité, de bugs voir de plantages. Autant de déconvenues que l’éditeur de Chrome espère réduire à néant avec cette intégration.

Techniquement, Google se chargera de mettre à jour automatiquement le lecteur multimédia. Les utilisateurs qui le souhaitent pourront même désactiver Flash depuis les options du navigateur.

La sécurité (un sujet chaud pour Google, ndlr) n’est pas en reste. Le moteur de recherche travaille avec Adobe pour que la sandbox (bac à sable) de son navigateur offre une meilleure protection aux utilisateurs qui consultent des pages Web intégrant des contenus à base de Flash.

Adobe et Google travaillent sur Chrome OS

L’arrivée de la technologie Adobe dans Chrome n’a rien d’étonnant pour toute personne qui s’intéresse de près à l’actualité des deux sociétés. Ces dernières sont partenaires dans le cadre du développement de Chrome OS, le système d’exploitation de Google.

Avec cette annonce, Google accorde implicitement à Flash une place toujours plus importante et servira d’argumentaire à Adobe pour démontrer que son outil n’est pas limité au seul monde de la vidéo ou de la publicité. Flash pouvant aussi servir de base à des applications internet riches.

Mais tous les développeurs ne l’entendent pas de cette oreille, le logiciel n’ayant aux yeux de certains guère évolué depuis plusieurs années. L’arrivée prochaine de HTML 5 – soutenu par Google – pourrait bien changer la donne et représenter une vraie menace pour Adobe.

Google ne craint pas cette mise en concurrence des deux technologies et préfère visiblement contenter tout le monde…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur