WebGain complète VisualCafé

Cloud
Information - news

WebGain vient d’acquérir une nouvelle technologie Java qui facilite le développement d’applications Web. Cette société, née avec le rachat du célèbre outil de développement VisualCafé de Symantec par BEA, se paie une start-up prometteuse : Zat. Celle-ci a créé un logiciel pour assembler facilement de petits morceaux de code Java pré-écrits afin de former un logiciel de commerce électronique.

La société WebGain a été créée en décembre dernier, après que l’éditeur de logiciel d’e-commerce BEA Systems et le capital-investisseur Warburg Pincus Ventures ont racheté la division d’outils Internet de Symantec pour 75 millions de dollars. Ce rachat effectué, le célèbre environnement visuel de développement VisualCafé est rebaptisé WebGain et commercialisé par la société du même nom créée par BEA. Aussi, cette nouvelle entité entre en compétition avec les plus grands, Inprise, IBM, Sun Microsystems et autres sur la fourniture d’outils de développement Web. Ces outils permettent aux développeurs d’utiliser le langage de programmation Java pour construire leurs applications de commerce électronique.

Comme auparavant, VisualCafé de WebGain permet de construire des composants Java. Spin, le logiciel de Zat vient optimiser ce système. Selon Joe Menard, directeur chez WebGain : “Cet outil permet de relier ces modules pré-écrits pour en faire un logiciel beaucoup plus sophistiqué”. Ainsi, les modules Java pré-écrits peuvent supporter des fonctionnalités telles que les paniers virtuels, les bons de commandes en ligne ou encore les moteurs de transactions financières qui calculent les taxes. Toujours selon Joe Menard, les développeurs professionnels comme les utilisateurs “non-programmeurs” peuvent utiliser rapidement et facilement le nouvel outil de Zat pour construire leurs applications Web pour leur entreprise. Les utilisateurs qui voudront créer leur logiciel d’e-commerce téléchargeront les composants Java depuis les places de marché virtuelles comme ComponentSource et Flashline. Puis, au moyen de Spin, les utilisateurs assembleront ces modules pour en faire en un seul et même logiciel. Grâce à cet outil, il suffit de “pointer et cliquer” pour relier les composants. Les start-up apprécieront cette avancée alors qu’elles sont de plus en plus soumises à la pression des délais. Basée à Portland (Oregon), Zat est déjà la quatrième acquisition de WebGain depuis sa création. Et la société prévoit de livrer une version test du logiciel de Zat en septembre prochain.

D’autres acquisitions seraient prévues selon WebGain. En mars, la société rachetait Tendril, l’éditeur de logiciel de modeling visuel qui offre aux programmeurs une représentation graphique fidèle des applications professionnelles. En avril, c’était TopLink qui tombait dans l’escarcelle de WebGain. L’outil de TopLink connecte le code logiciel Java aux bases de données qui accueillent l’information de l’entreprise.

Pour en savoir plus :

* WebGain

* Zat

*BEA Systems


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur