WebMethods s’intéresse aux PME-PMI

Mobilité

Leader de l’intégration applicative propriétaire ou EAI, WebMethods est à ce titre plutôt présent chez les grands comptes. Il aborde désormais le midmarket avec une nouvelle classe de produits, les ESB.

A quelques jours d’intervalle, IBM et WebMethods ont l’un et l’autre annoncé la sortie prochaine de plusieurs produits ayant trait à l’intégration applicative et destinés aux PME-PMI. Pour WebMethods, c’est la première incursion sur le marché du midmarket. Bizarrement baptisé WebMethods Express ? Express est en effet le qualificatif choisi de longue date par IBM pour sa gamme de logiciels destinés aux PME-PMI ? son produit est un outil d’intégration point-à-point, dont le lancement commercial interviendra à la fin de l’année. Il peut s’utiliser soit seul, soit en complément d’un autre produit de WebMethods, JMS+, également disponible à la fin de l’année, qui est une interface JMS (pour Java Message Service), c’est à dire un middleware orienté messages (MOM) gérant les échanges de messages entre applications de manière asynchrone. La combinaison de WebMethods Express et de JMS+ constitue ce qu’on appelle un ESB (enterprise service bus), à savoir une plate-forme d’intégration basée sur des standards, essentiellement la connectique dite JCA (J2EE Connector Architecture), le langage XML et les standards des services Web. Le concept de l’ESB a été “inventé” par des start-up telles que Sonic Software ; ils viennent concurrencer les plates-formes d’intégration propriétaires ou EAI (enterprise application integration), dont WebMethods est un des acteurs historiques.

Un concept prometteur

Par rapport aux EAI propriétaires, les ESB ont la réputation d’être plus aisés à installer et surtout moins coûteux. Ils sont toutefois d’une richesse fonctionnelle inférieure. Mais le concept a incontestablement de l’avenir, amenant les tenants des EAI propriétaires à s’y rallier comme WebMethods (voir édition du 14 octobre 2003) et précédemment IBM (voir édition du 22 septembre 2003). Les récents produits d’intégration destinés aux PME-PMI de ce dernier concernent en fait plutôt l’intégration interentreprise. Ils s’appuient en outre sur des standards “sémantiques”, comme UCCnet qui normalise les informations concernant les produits enregistrés et échangés entre partenaires commerciaux. Ce sont notamment des outils de synchronisation de chaînes d’approvisionnement et une application aidant les détaillants à mettre leur système d’information en conformité avec le standard UCCnet. Aux Etats-Unis, en effet, de plus en plus de grands donneurs d’ordres, comme la chaîne de magasins Wal-Mart, imposent à leurs fournisseurs, souvent des PME-PMI justement, de se conformer à UCCnet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur