WebOS : Samsung ne prendra pas la relève

MarketingMobilitéOS mobilesSmartphonesTablettes

IFA 2011 : Samsung a déclaré que la reprise de WebOS ne l’intéressait pas du tout. Le fabricant high-tech coréen exploite déjà son propre OS (Bada) et ses appareils sous Android (Galaxy S, Galaxy Tab) se vendent bien.

On prêtait des intentions à Samsung d’acquérir WebOS, l’OS mobile de Palm tombé dans le giron de HP.

Le constructeur coréen vient de mettre un terme toutes les spéculations : ce sera non.

Dans le cadre du salon IFA de Berlin, Choi Gee Sung, CEO de Samsung, a clairement indiqué que cet OS ne l’intéressait pas.

“Le fait d’acquérir un OS deviendrait une mode. Ce n’est pas vrai”, a déclaré le dirigeant de Samsung, selon les propos recueillis par Bloomberg.

Le groupe high-tech dispose déjà de son propre OS (Bada) pour ses smartphones (Wave) mais il collabore aussi avec Microsoft (Windows Phone) et Android (Google).

Pourtant, ce scénario avait été évoqué par DigiTimes notamment.

Samsung ne manque pas de ressources : les ventes de ses smartphones Galaxy S et de ses tablettes Galaxy Tab (deux appareils sous Android) se portent bien.

Selon BGR, le groupe coréen développerait avec Google le smartphone Nexus troisième du nom (dit Nexus Prime, nom qui n’est pas confirmé), tournant sous Android 4.0 (Ice Cream Sandwich).

Il reste des prétendants pour prendre la relève de WebOS. Le cabinet d’études Ovum évoque Facebook ou HTC.

De son côté, ComputerWorld évoque une possible acquisition par Qualcomm.

Après avoir brusquement annoncé un arrêt des développements sur WebOS (adieu la tablette TouchPad), HP pourrait néanmoins conserver l’OS et se contenter de l’exploiter sous forme de licences.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur