WebOS sort un peu de sa léthargie en version 3.0.5

CloudMobilitéTablettes

Dans sa nouvelle version 3.0.5, WebOS s’enrichit de correctifs mineurs qui peinent à occulter un désert logiciel que seul Android Ice Cream Sandwich paraît à même de résorber sur la tablette HP TouchPad.

Si proche d’une extinction sans gloire, la flamme de WebOS perdure pourtant, en l’occurrence à travers une ultime mise à jour.

Passé en version 3.0.5, le système d’exploitation de la tablette HP TouchPad apporte quelques correctifs mineurs de rapidité et de stabilité.

Lueur d’espoir à l’encontre d’une léthargie qui s’éternise, ce petit événement revêt une valeur essentiellement symbolique, sans réelle valeur intrinsèque pour l’utilisateur final.

Preuve en est de ces quelques patchs appliqués à l’envi pour accélérer diverses opérations telles que le défilement dans le navigateur Web, l’affichage du calendrier et la copie de fichiers par USB.

WebOS France y adjoint la prise en charge du streaming HTTP et la simplification de l’interface graphique du client de messagerie, sans pour autant éclipser une réalité accablante : les développeurs indépendants se sont montrés plus véloces.

En témoigne cette flopée de possesseurs de tablettes TouchPad qui ont depuis belle lurette procédé à l’installation, depuis leur ordinateur personnel, de PreWare et ses dépôts alternatifs qui regorgent de sésames logiciels comparables.

Au-delà de ces artifices dont bénéficieront tout de même les quelques dizaines de milliers d’utilisateurs, Hewlett-Packard entérine la survie d’un projet qui pourrait à terme redorer son blason avec le concours de la communauté open source.

Officiellement, des suites d’une décision en ce sens courant décembre, les développements applicatifs sont toujours en cours sur la plate-forme héritée du rachat de Palm.

Dans les faits, la vacuité d’un désert logiciel s’impose. Plus grand-chose à déclarer dans un écosystème devenu un feuilleton à lui tout seul, poltronnerie incarnée d’un capitaine qui s’est refusé à couler avec son navire tactile.

Acteur de l’ombre, la team CyanogenMod, en parallèle, travaillerait toujours d’arrache-pied pour renflouer la TouchPad.

Le quasi-naufrage de WebOS acté jusqu’à nouvel ordre, Android Ice Cream Sandwich pourrait faire figure de sauveur inopiné.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur