Webroot se lance à son tour dans la sauvegarde en ligne

Cloud

L’offre que la société américaine vient de lancer est destinée dans un premier temps aux particuliers et aux auto-entrepreneurs.

Et un acteur de plus sur le marché de la sauvegarde en ligne ! Un ! A côté des Carbonite et autres Steek, Webroot, spécialiste des logiciels de sécurité, se lance à son tour sur ce segment. Depuis lundi dernier, il commercialise auprès du grand public une solution baptisée Webroot Secure Backup.

Pour 29,95 dollars (18,86 euros) par an, familles et auto-entrepreneurs disposent d’un espace de 2 giga-octets sur les serveurs de Webroot (pour 50 Go, il faut débourser 99,95 dollars, soit 62,94 euros) pour sauvegarder photos et autres précieux fichiers. Comparer à l’achat d’un disque dur, l’offre paraît un peu chère : il n’est pas rare de trouver sur Internet des disques durs externes de 500 Go à moins de 100 euros…

“A première vue seulement”, reconnaît Paul Lipman, directeur général de la division grand public de Webroot, dans une interview qu’il a accordée par téléphone à Vnunet.fr depuis la Californie. “Mais pour 29,95 euros, vous pouvez installer notre solution de sauvegarde sur un, deux ou trois PC ; toutes les différentes versions de vos fichiers sont conservées ; nous prenons en compte tous les fichiers, même ceux qui sont ouverts et sur lesquels vous êtes en train de travailler ; et en plus, vous pouvez utiliser notre logiciel pour faire une sauvegarde sur des disques locaux, des DVD, des clés USB.”

En anglais uniquement, pour l’instant

L’application, fournie en mode SaaS (Software-as-a-Service), ne tourne pour l’instant que sur les ordinateurs sous Windows et n’est disponible qu’en anglais. “Nous devrions couvrir d’autres langues d’ici à la fin de cette année, et nous envisageons à l’avenir de fournir des versions pour d’autres systèmes d’exploitation”, précise Paul Lipman. Un simple navigateur permet d’accéder à ses fichiers depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet dans le monde.

Pour respecter les lois informatiques et libertés locales, les fichiers sont sauvegardés dans l’entrepôt de données le plus près du pays du client. Webroot dispose pour l’instant de six entrepôts : quatre aux Etats-Unis, un en Europe et un an en Asie. “Si vous êtes un client européen, vos fichiers seront sauvegardés en Europe et ne seront jamais transférés aux Etats-Unis”, assure Paul Lipman. Les données sont cryptées sur l’ordinateur du client, cryptées à nouveau dans l’entrepôt, où elles sont dupliquées sur plusieurs serveurs.
Une option Ultra Safe garantie que seul le client aura accès à ces données cryptées. “Même un salarié de Webroot ne pourra pas les consulter”, certifie Paul Lipman.

Webroot ne divulgue pas ses ambitions précises pour sa nouvelle activité. “Tout ce que je peux vous dire, c’est que le marché mondial de la sauvegarde en ligne est estimé à 300 millions de dollars par an par le cabinet IDC”, détaille Paul Lipman… Mais, toujours selon IDC, ce marché devrait croître de 33% chaque année d’ici à 2011.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur