Websense entre dans l’ère de la mobilité et du Web 2.0

Cloud

La protection des données en mobilité conjuguée à un filtrage Web 2.0 amélioré, Websense s’adapte aux nouveaux modes de travail.

Websense  s’adapte au monde numérique d’aujourd’hui, et notamment à deux concepts clés : la mobilité ainsi que le Web 2.0 et ses réseaux sociaux. La nouvelle gamme des solutions Websense de prévention contre la fuite des données dans les entreprises, Data Security Suite 7 n’arrive donc pas seule.

La sécurité Internet est synonyme de Web Security Gateway pour Websense. Ce logiciel peut être ajouté à la Data Security Suite, les deux solutions fonctionnant à partir d’un point de contrôle commun. Avec cette application, Websense promet une protection efficace contre les menaces du Web 2.0 non pas en bloquant une fois pour toute les accès des collaborateurs à Facebook ou LinkedIn mais en analysant les sites en temps réel.

Une autre nouveauté, le Websense Data Security Endpoint s’attelle à la protection des données en mobilité. Qu’il soit connecté ou non au réseau de l’entreprise, le collaborateur ne pourra pas envoyer un document confidentiel à n’importe qui. C’est le fichier, lui-même qui est protégé.

“Les données se déplacent mais on peut contrôler et choisir les personnes qui ont le droit d’y toucher, à quels types de données elles ont accès et où ces informations peuvent aller”, a précisé Gene Hodges, P-DG de Websense lors d’un déjeuner de presse.

La société qui compte 50 000 clients à travers le monde s’attend à un chiffre d’affaires approchant les 340 millions de dollars en 2008. Websense confirme également sa volonté de poursuivre son développement auprès des PME après le rachat en avril 2007 de son concurrent, l’anglais SurfControl et la sortie du logiciel Websense Express.

“Avec cette acquisition nous pouvons également proposer des solutions de sécurité e-mail et Web en mode hébergées ou en “cloud computing” comme on dit. En fin d’année prochaine, nous devrions être en mesure de proposer des solutions de prévention contre la fuite de données “in the cloud””, a annoncé Gene Hodges.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur