Websense rachète un outil anti-spam du Web 2.0

Cloud

L’éditeur de solutions de filitrage et de sécurité Web acquiert Defensio, qui lutte contre les messages malveillants déposés sur les plates-formes communautaires.

L’éditeur de solutions de sécurité Websense annonce le rachat de Karabunga Inc., qui édite l’application Defensio, un filtre anti-spam spécialement conçu pour filtrer les commentaires envoyés sur les blogs ou sur les réseaux sociaux. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Selon une étude des laboratoires Websense,  plus de 95% des messages Web envoyés sur les blogs, forums et sites sont du spam ou présentent du contenu malveillant. Il n’en faut pas plus pour motiver l’éditeur à se positionner sur le secteur de la sécurité pour le Web 2.0.

Websense a d’ores et déjà intégré Defensio à son réseau Threatseeker (“chercheur de menaces”) et projette d’aider à améliorer la technologie que propose Defensio. Le logiciel filtre, par exemple les commentaires envoyés sur un blog, l’analyse et lui attribue un score de “spaminess” (“Dans quelle mesure la ntaure de ce message est un spam”). En fonction de cette évaluation, Defensio publie  le commentaire sur le blog ou le bloque et le met en quarantaine où l’utilisateur peut vérifier qu’il s’agit effectivement d’un spam.

Sur le blog officiel de Defensio, Carl Mercier, fondateur de la société canadienne, exprime sa satisfaction quant à ce rachat par Websense et en profite pour assurer à ses utilisateurs que le service continue et devrait fonctionner encore un bon moment.

Les blogeurs particuliers peuvent toujours utiliser Defensio gratuitement et une offre d’essai gratuite est désormais disponible pour les professionnels du Web 2.0.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur