L’Américain Weebly se lance en France : comment créer son site Web aisément

E-commerceMarketing
weebly-arrive-france-sans-s-installer
1 43

En s’appuyant sur son bureau à Berlin, Weebly ouvre une déclinaison française de son service de création aisée de sites Web (30 millions d’utilisateurs).

(Update 03/11/15) Weebly, fournisseur d’outils pour concevoir « simplement » des sites Web, des blogs ou des boutiques en ligne, vise le marché européen. Un développement qui passe par la France.

C’est un nouveau concurrent pour des acteurs de portée internationale comme 1&1 ou Strato ou des Français comme Sopixi.com [et non Wix.com d’origine israélienne comme indiqué auparavant, ndlr].

Mais on peut élargir le panel d’acteurs en fonction des services par segments : OVH, Gandi, Prestashop, Solocal Group mais aussi Google (services BtoB mis à disposition des commerçants…).

La société californienne fournit aux micro-entrepreneurs des outils pour développer leur présence en ligne : interface de création et de design de site Web multi-supports, fonctionnalités de gestion de boutique en ligne, outils de référencement…

Pour la France, les tarifs vont 0 à 23 euros par mois en fonction du degré de sophistication des prestations exigées.

Les prix restent raisonnables globalement. Mais pour disposer de la « sécurité SSL » (le minimum pour lancer une boutique en ligne), il faudra nécessairement passer par la version la plus chère (« Business »), aperçoit-on sur la version française du service.

Dans le monde, on recense 30 millions de comptes Weebly ouverts (« 60% de la base utilisateurs installée à l’international »).

david-rusenko-weebly
David Rusenko, co-fondateur de Weebly

Weebly a été fondée en 2007 par trois associés : David Rusenko, Chris Fanini et Dan Veltri. Le premier est né à Paris. Après avoir vécu sept ans en France, il est ensuite parti s’installer aux Etats-Unis.

Le Web entrepreneur est business angel actif  à ses heures perdues (il a notamment misé sur Parse qui a basculé chez Facebook).

Hier soir (jeudi 29 octobre), il a animé une session dans les locaux de la structure parisienne d’accompagnement de start-up TheFamily en guise d’inauguration officielle de ses activités en France.

Mais soyons clair : Weebly n’ouvre pas de bureau en France. « Pour l’instant, l’entité européenne est en relation étroite avec le siège à San Francisco au quotidien et Weebly est en cours de constitution des équipes européennes », nous précise le service de communication de Weebly.

« Aujourd’hui, Weebly est en phase de lancement, et recrute en Europe. Le siège européen de Weebly est actuellement situé à Berlin, aucun bureau n’est encore installé en France. Néanmoins, cela représente une des ambitions de l’entreprise à court/moyen terme. »

Weebly a déjà percé aux Etats-Unis. La société, qui a fait ses preuves avec l’appui du célèbre incubateur Y Combinator, serait désormais valorisée 455 millions de dollars.

L’an passé, elle a effectué une levée de fonds de 35 millions de dollars auprès de Tencent et Sequoia Capital. Elle dispose d’un effectif de 300 personnes entre les USA et l’Europe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur