Western Union – Viber : du P2P dans la FinTech

Apps mobilesE-paiementMarketingMobilitéSocial Media
western-union-viber
3 42

Viber se connecte à la plate-forme technologique de Western Union pour proposer, sur sa messagerie instantanée, du transfert d’argent entre particuliers.

Western Union a trouvé un deuxième partenaire pour sa plate-forme WU Connect lancée en octobre 2015.

Après WeChat, c’est au tour de Viber de se brancher à ce système de transfert d’argent via les messageries mobiles et les réseaux sociaux.

Dans un premier temps, on restera sur des transactions entre particuliers.

Les utilisateurs américains de l’application Viber pourront envoyer jusqu’à 499 dollars depuis une carte de paiement ou de crédit, mais aussi depuis un compte bancaire.

La somme pourra être réceptionnée sur un portefeuille mobile, un compte en banque ou en espèces, dans l’un des 500 000 points de retrait que le réseau Western Union compte à l’échelle de la planète.

Cette « présence physique » est l’un des principaux arguments face à une concurrence qui se bouscule sous le prisme FinTech.

En tête de liste, Facebook, qui s’est positionné sur ce marché du « paiement P2P » début 2015 avec son service Messenger. Google a fait de même avec Wallet, reconverti après avoir laissé la place à Android Pay.

Sur le même segment, Square Cash permet le transfert d’argent par e-mail, par SMS ou via une app mobile… avec une offre dédiée aux entreprises. La technologie est à la base d’autres solutions comme Snapcash, exploité par Snapchat.

Apple est également attendu sur ce terrain. La firme serait actuellement en discussion avec des banques américaines particulièrement intéressées à l’idée d’un service moins coûteux à gérer que les espèces et les chèques, avec une friction minimale, les mouvements de fonds étant généralement effectués en quelques minutes.

Le danger pourrait aussi venir de PayPal, qui a déboursé, l’été dernier, 890 millions de dollars pour acquérir Xoom, un concurrent de Western Union*.

Du côté de Viber Media, on poursuit une stratégie de diversification déjà marquée, entre autres, par le lancement de jeux (dernièrement, Rude Rider et un backgammon) et d’une fonctionnalité d’envoi de photos et de vidéos « éphémères », « à la Snapchat ».

La société d’origine israélienne (propriété du groupe Rakuten, qui en a fait l’acquisition il y a deux ans pour 900 millions de dollars) mise aussi sur le multiplateforme, avec une app disponible sur iPhone, Android, Windows Phone, BlackBerry, Windows, Mac, Symbian, S40 et Bada. Elle revendique aujourd’hui 664 millions d’utilisateurs.

* Western Union doit publier, la semaine prochaine, ses résultats 2015. Le bilan 2014 fait état d’un chiffre d’affaires de 5,6 milliards de dollars.

Crédit photo : bikeriderlondon – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur