Rachat de Whole Foods Market: Amazon obtient un feu vert express de la FTC

E-commerceMarketing
amazon-whole-foods-market

Sans condition requise, Amazon est autorisé par les autorités américaines à acquérir la chaîne de magasins de produits bio Whole Foods Market.

Une étape importante dans le rapprochement d’Amazon avec la chaîne de magasins de produits bio et « tendance » Whole Foods Market vient d’être franchie.

Aux Etats-Unis, la Commission fédérale du commerce (FTC), l’agence en charge de la régulation économique et de la concurrence et de la protection des consommateurs, autorise sans condition la plus grande opération de croissance jamais réalisé par le groupe e-commerce de Jeff Bezos.

Le montant de la transaction qui avait été annoncée le 17 juin : 13,7 milliards de dollars.

Une acquisition qu’Amazon compte financer en lançant un emprunt de 16 milliards de dollars (levée de dettes obligataire décomposée en sept tranches).

C’est la quatrième plus grosse opération de ce type aux Etats-Unis sur l’année 2017 après celles menées par AT&T (22,5 milliards), British American Tobacco (17,25 milliards) et Microsoft (17 milliards), selon Les Echos.

Du côté du groupe de distribution acquis, les actionnaires de Whole Foods Market ont approuvé l’opération de rapprochement qui devrait être finalisé dans le courant du deuxième semestre 2017.

C’est une changement de configuration important pour Amazon qui lance une offensive dans le commerce physique.

Le groupe Internet marchand de Jeff Bezos prend possession de 460 magasins Whole Foods Market éparpillés sur le territoire américain. De quoi renforcer son dispositif de commerce digital déjà puissant.

En guise de réaction, le géant de la grande distribution Walmart vient de signer un accord avec Google pour avancer sur les volets de livraison rapide (Google Express) et de prises de commandes par l’assistant numérique aux fonctions vocales Google Assistant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur