Wi-Fi : Intel met du 802.11n dans son Centrino

Mobilité

Lassé d’attendre la normalisation finale du 802.11n, Intel lance un programme
de certification pour ses nouveaux Centrino 802.11n.

Norme ou pas norme, les premiers ordinateurs portables dotés du Wi-Fi 802.11n en standard sortiront prochainement. Intel vient d’annoncer le lancement de Next-Gen Wireless-N que le fondeur présente comme “une mise à jour” de sa plate-forme Wi-Fi Centrino. Celle-ci intègre donc désormais la “future” norme 802.11n que l’Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE) doit encore finaliser. pour l’arrivée de Windows Vista le 30 janvier 2007, Acer, Asus, Gateway et Toshiba devraient proposer les premiers portables Centrino Duo équipés du pré-802.11n.

Le 802.11n offre actuellement des performances jusqu’à 5 fois supérieures aux solutions actuelles avec des débits théoriques maximum de 540 Mbit/s à terme (300 Mbit/s dans un premier temps). De plus, l’intégration de la technologie Mimo (multiple input, multiple output) améliore la qualité et la longueur du signal (jusqu’à une centaine de mètre théoriques). Enfin, le 802.11n optimise la consommation électrique. Intel annonce allonger l’autonomie de la batterie d’une heure supplémentaire par rapport aux solutions Wi-Fi “N” actuelles.

Le Next-Gen Wireless-N d’Intel sera livré avec les portables Centrino Duo basé notamment sur les processeurs bi-coeurs Core 2 Duo. Le 802.11n sera essentiellement exploité pour des usages résidentiels, notamment dans le téléchargement ou le partage de contenus musicaux et vidéo, y compris en haute définition. Intel n’a cependant pas précisé les tarifs. Et il est à craindre que, dans un premier temps, les nouveaux Centrino “N” affichent une différence de prix significative avec les solutions en 802.11g.

La norme finale en 2008

Parallèlement, à l’annonce de sa nouvelle plate-forme, Intel lance le programme “Connect with Centrino”. Lequel vise à certifier les produits (modem, routeurs, points d’accès…) des constructeurs afin de garantir une parfaite compatibilité avec la plate-forme Centrino et rassurer ainsi le consommateur final soucieux du bon fonctionnement de ce qu’il achète. Asus, Belkin, Buffalo, D-Link sont en cours d’homologation. Netgear est le premier à obtenir la précieuse certification pour ces routeur RangeMax WNR834B et WNR854T.

A travers l’évolution de sa plate-forme Centrino et de son programme de certification, Intel décide de passer outre la standardisation officielle de la norme par l’IEEE. L’organisme de validation des normes de communication a pourtant accéléré la procédure en approuvant la version 1.1 du document de travail. Mais la normalisation finale n’est pas attendue avant 2008. Une éternité pour Intel et les différents constructeurs qui décident donc d’accélérer le mouvement.

La démarche d’Intel n’a rien de surprenant. D’abord parce que le “N” est un produit d’appel susceptible de renforcer la vente d’ordinateurs portables que réclament probablement les constructeurs et qui s’inscrit dans la logique d’évolution technologique qu’apportera Windows Vista. Ensuite, la Wi-Fi Alliance, chargée de vérifier la compatibilité des équipements Wi-Fi entre eux, a déjà lancé un programme de pré-certification du 802.11n.

Aujourd’hui, Intel pousse à bout la logique de “pré-certification” en introduisant le 802.11n sur sa plate-forme Centrino. Quitte à prendre le risque de commercialiser aujourd’hui des produits qui ne correspondront pas totalement à la norme finale. Un petit risque puisque les industriels répondent généralement qu’il sera possible de procéder à une mise à jour du firmware (le micro-logiciel intégré au composant électronique) pour assurer la conformité avec la nouvelle norme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur