Wi-Fi dans le train : Alstom embarque Nomad Holdings à bord

EntrepriseFusions-acquisitionsGestion réseauxMobilitéRéseaux
alstom-nomad-digital-wifi-train

Le groupe français Alstom rachète les solutions Nomad Digital pour gagner une expertise dans la connectivité Internet sans fil dans les trains.

Les services mobiles dans les transports est un axe de diversification pour Alstom. Il le prouve à travers cette opération de croissance externe.

Le groupe français spécialisé dans les transports (essentiellement ferroviaire) vient de procéder au rachat de Nomad Holdings, qui commercialise des solutions de connectivité voyageurs et flottes de trains.

Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. La transaction devrait être bouclée en début d’année prochaine.

L’intégration de Nomad Holdings dans le groupe Alstom sera menée sous forme d’une filiale disposant d’une forte autonomie (en conservant sa marque et son identité propre), précise le communiqué.

Accès Wi-Fi pour les voyageurs, systèmes d’information pour les passagers, portails et des plateformes de divertissement et médias embarqués…La gamme de solutions Nomad Digital est large.

Elle s’étend même à des prestations de télémaintenance des trains et d’assistance au conducteur.

80 opérateurs ferroviaires partenaire de Nomad

La création de la société à Newcastle (Royaume-Uni) remonte à 2002 mais la firme avait basculé dans le portefeuille de participations de fonds comme Amadeus Capital Partners, SEB Venture Capital et Deutsche Telekom Strategic Investments (rattaché au groupe télécoms allemand).

Nomad Holdings dispose d’un effectif de 230 collaborateurs répartis dans 13 bureaux dans le monde (Royaume-Uni, Pays-Bas, Allemagne, Portugal,  Australie et Amérique du Nord).

La société affiche un chiffre d’affaires d’environ 35 millions d’euros en apportant ses services à plus de 80 opérateurs ferroviaires dans plus de 40 pays. Citons pêle-mêle :  ÖBB, Amtrak, Via Rail, Eurostar, GWR, NS, NSB, PKP, Queensland Rail, et Virgin Trains

“Ces nouvelles compétences et technologies nous permettront d’accélérer la digitalisation de notre offre”, déclare Pascal Cléré, Vice-président Senior Digital Mobility chez Alstom, cité dans le communiqué.

Les deux parties se connaissent bien. Elles ont collaboré sur l’installation du Wi-Fi à bord des trains Coradia Continental en Allemagne et des trains New Pendolino pour SBB en Suisse.

Selon les données fournies par Nomad Holdings, ses solutions couvrent 2 milliards de passagers par an en cumul.

La société britannique recense 15 millions de sessions Wi-Fi embarquées par mois et considère qu’elle couvre à 75% le marché des trains proposant l’accès Internet à fil au Royaume-Uni.

Pour le nouveau service d’accès Wi-Fi embarqué dans le TGV (ligne Paris-Lyon pour le démarrage), la SNCF a fait appel à un prestataire concurrent 21Net d’origine belge.

(Crédit photo : @NomadDigital)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur