Wi-Fi : Wireless Broadband Alliance veut décongestioner les réseaux mobiles

CloudData-stockage

La Wireless Broadband Alliance (WBA) cherche une solution pour authentifier les utilisateurs de façon transparente sur les réseaux Wi-Fi, tout en désengorgeant le trafic des réseaux mobiles habituels.

Les réseaux mobiles sont engorgés.

Le message passe en force auprès des utilisateurs qui ne comprennent pas toujours les limitations de débit qui leur sont imposées malgré la promesse de connexion “illimitée”.

Pour tenter de parvenir à résorber la congestion des réseaux de données en facilitant la migration des utilisateurs mobiles vers les réseaux Wi-Fi, la Wireless Broadband Alliance (WBA), qui regroupe des opérateurs pour former un réseau mondial de hotspots (point d’accès Internet sans fil), a lancé un test avec l’appui de quelques uns de ses membres.

L’organisation a notamment expliqué que l’industrie a dû prendre des mesures pour réduire les engorgements de réseau liés à la hausse spectaculaire des smartphones et des appareils portables comme les tablettes.

“La hausse du trafic de données, notamment vidéo, est un vrai gain pour les consommateurs, mais un véritable défi pour les opérateurs de réseau. Avec cet essai, nous espérons réduire ce problème pour les entreprises par la migration des utilisateurs de réseaux de données” a déclaré Chris Bruce, président de WBA et directeur général de BT Openzone.

Et Shrikant Shenwai, directeur général de la WBA, d’ajouter qu’un élément clé de l’essai de Wireless Internet Service Provider roaming (WISPr) est de trouver comment faciliter l’authentification des utilisateurs de façon transparente sur les réseaux Wi-Fi en s’appuyant sur des équipements et des logiciels compatibles avec la norme WISPr 2.0.

“La plupart des hotspots sont incapables de valider les utilisateurs en se basant sur la technologie SIM ou d’autres moyens, mais avec les sociétés membres de la WBA, nous espérons être en mesure de le faire en éliminant la nécessité d’un identifiant et mot de passe”, précise Shrikant Shenwai

Avant de conclure : “au terme du test, nous espérons que les entreprises pourront créer un produit capable de simplifier le processus d’authenfication qui pourra être mis sur le marché.”

Signe que le sujet mobilise toutes les forces : la WBA a également annoncé que AT&T, Cisco, Comcast, Devicescape, KT Corporation et Verizon ont tous rejoint le groupe pour renforcer sa capacité d’influencer l’industrie des télécoms.

Les résultats du test ne seront pas connus avant au moins six mois, voire plus, si l’expérience était prolongée pour permettre de valider toutes les caractéristiques techniques nécessaires à la création d’un standard pouvant être implémenté dans nos appareils mobiles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur