Wikimedia resserre l’étau sur les articles de commande

Régulations
logo Wikimedia

La fondation Wikimedia menace de poursuivre en justice la société Wiki-PR, spécialisée dans les éditions rémunérées sur l’encyclopédie collaborative Wikipedia.

Voici quelques semaines, Wikimedia adoptait des mesures strictes pour préserver la petinence et la neutralité de son encyclopédie collaborative*.

La fondation fermait en l’occurrence plus de 250 comptes soupçonnés d’être exploités pour publier ou modifier des articles contre rémunération.

Il semble qu’un certain nombre d’utilisateurs aient été payés pour rédiger des contenus faisant la promotion d’organisations et/ou de produits“, résumait la directrice Sue Gardner.

Les investigations se sont poursuivies depuis lors, se recentrant progressivement sur la société Wiki-PR, spécialisée dans les éditions rémunérées pour le compte de tiers.

Wikimedia, qui considère que de telles pratiques “affectent la réputation de l’encyclopédie”, a adressé aux intéressés une lettre de mise en demeure (document PDF), leur priant de se conformer aux règles en vigueur.

Les directives en question concernent non seulement la neutralité du point de vue, mais aussi la valeur encyclopédique des contenus et la vérifiabilité des sources.

Semblant privilégier la voie de la conciliation, Wiki-PR s’était initialement dit prêt à collaborer.

Il n’en a finalement rien été, comme l’ont démontré les données relevées par Wikimedia.

Le bannissement opéré le 25 octobre dernier sur les différents comptes liés à Wiki-PR reste donc d’actualité.

Si la société ne s’aligne pas sur les conditions fixées dans la charte de l’encyclopédie, Wikimedia “prendra les mesures juridiques nécessaires pour protéger ses droits“, comme l’explique son cabinet d’avocat.

wikimedia-wiki-pr

* Avec plus de 30 millions d’articles en 290 langues, Wikipedia compte 500 millions de lecteurs par mois, dont 77% des journalistes, selon une étude réalisée cet été par Gootenberg, agence dédiée à l’e-réputation.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : parlez-vous couramment le langage du Web ?

Crédit logo : Wikimedia Foundation


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur