Wikio fait une incursion dans le social shopping

Mobilité

Après l’actualité, le moteur Web 2.0 s’attaque à l’information produits. A
côté, il met en place un système d’affiliation en lien avec Kelkoo.

Après l’aventure Kelkoo, Pierre Chappaz effleure à nouveau le thème du commerce électronique voire carrément de la comparaison de prix produits par Internet. Sa nouvelle start-up Web 2.0 du nom de Wikio, initialement positionné comme un moteur d’actualité multi-sectoriel, vient de lancer Wikio Shopping dédié à l’information produit, disponible en version bêta. Effet geeks oblige, ce sont les produits high-tech qui inaugurent cette nouvelle déclinaison d’activité. Le service indexe près de 30 000 références de matériel numérique.

Au menu de ce nouveau service à classer dans la catégorie social shopping : tests, avis de consommateur, des news, des photos, des vidéos ?Les internautes peuvent voter pour leurs produits favoris et effectuer des comparaisons de prix produits émanant de 24 sites marchands comme RueDuCommerce, Boostore, Amazon.fr, Maginea ou Toutpourlamicro. Le tout en agrégeant les opinions ainsi que les codes promos par produit disponibles en fonction des boutiques en ligne.

Ultérieurement, Wikio Shopping compte s’ouvrir à d’autres rayons de produits et à d’autres pays. En l’état actuel, il n’est disponible qu’en France mais, là aussi, la jeune pousse sera tentée de décliner le concept à l’international (Wikio est aussi disponible en langue allemande, espagnole et italienne).

Un système d’affiliation arrive

Sur le blog de la société Wikio, une deuxième nouveauté est annoncée : l’ouverture en bêta test de Wikio Affiliate destiné à aider les blogueurs ou les éditeurs à monétiser leurs contenus. “Grace à notre technologie de catégorisation dynamique, nous sommes en mesure d’afficher des liens marchands en rapport avec le contenu de vos posts”, peut-on lire sur la contribution. Les bloggeurs intéressés sont invités à rejoindre le cycle de bêta-test. La rémunération est clairement affichée : 10 centimes par clic.

Au passage, devinez qui retrouve-t-on derrière le système de re-routage des liens d’un blog vers les sites marchands ? Si Wikio fait figure de vitrine officielle, c’est Kelkoo qui apparaît en sous-traitant. Un bloggeur rémunéré par Wikio rémunéré par Kelkoo. Un modèle d’affiliation en cascade s’esquisse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur