Wikipedia adapté à l’i-mode de Bouygues Telecom

Mobilité

Happy Content et Apocope ont retraité les articles de la version francophone de Wikipedia pour faciliter leur affichage sur mobile.

L’un des principes fondateurs de Wikipedia est d’être accessible au plus grand nombre, “pour chaque individu sur la planète et dans sa propre langue”, peut-on lire sur le site de cette encyclopédie collaborative. En septembre dernier, la fondation française révélait ainsi la diffusion à venir des contenus francophones sur CD dans des pays en voie de développement où l’Internet fait parfois défaut. Sur le sol hexagonal, au-delà de la consultation via un PC connecté à Internet, les abonnés de Bouygues Telecom pourront désormais consulter les contenus de l’encyclopédie sur leurs téléphones mobiles.

Happy Content et Apocope, deux jeunes pousses françaises, sont à l’origine de cette nouvelle déclinaison. Leur objectif : “faciliter la diffusion de contenus libres de droits, souvent désorganisés et inexploitables, en les retraitant et en les ‘reformatant’ pour qu’ils puissent être exploités par d’autres systèmes”, explique Jean-Marc Baldy, gérant et fondateur d’ Happy Content. Il ajoute que son entreprise, qui se définit comme un “distributeur de contenus libre pour le Web 2.0”, espère ainsi reproduire “le modèle de Red Hat avec Linux dans les années 1990”. Lequel a selon lui facilité le développement de Linux en distribuant sur CD une version “stable” de ce système d’exploitation aux entreprises.

Nettoyage du code et structuration des données

Techniquement, Happy Content a développé un logiciel permettant, entre autres, de “nettoyer le code pour extraire les bandeaux et les impuretés”. La société dit ensuite avoir “travaillé avec Apocope”, un spécialiste du marketing mobile interactif, pour “retraiter ces données afin qu’elles puissent s’afficher sur des téléphones mobiles”. 520 000 articles en français ont ainsi été digérés.

Reste à voir désormais comment les Wikipédiens vont percevoir la diffusion des contenus qu’ils ont produits bénévolement sur des sites d’entreprises. Il n’est pas interdit juridiquement de diffuser des publicités contextuelles aux cotés des contenus de Wikipedia, souligne Jean-Marc Baldy, tout en précisant que cette option n’a pas été retenue par Bouygues Telecom.

L’opérateur mobile, qui diffuse les contenus gratuitement à ses abonnés, fournira cependant différents services à valeur ajoutée en sus des contenus de Wikipédia, comme la diffusion d’information thématique et géolocalisées et l’envoi prochain d’alertes en temps réel (pour suivre les modifications sur des contributions précises). La fonction de géolocalisation permettra notamment aux abonnés de consulter “les articles liés aux lieux d’intérêts (musées, monuments… )” qui sont situés à proximité de l’endroit où ils se trouvent.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur