WiMax : le duo Sprint-Clearwire va passer en mode opérationnel

Mobilité

Aux Etats-Unis, les deux sociétés télécoms se déclarent prêtes à exploiter un réseau WiMax à l’échelle nationale.

Clearwire et Sprint Nextel ont officiellement validé leur fusion. Les deux parties ont finalisé l’accord lundi matin. Soit moins d’un mois après avoir reçu la bénédiction de la Federal Communications Commission (FCC).

Au coeur de ce rapprochement figure la création d’un nouveau réseau WiMax aux Etats-Unis. Clearwire et Sprint Nextel unissent leurs forces pour créer le premier service WiMax à l’échelle nationale du pays.

Baptisée Clear, cette initiative Internet haut débit sans fil va s’appuyer au départ sur le réseau mobile existant de Clearwire, en prolongement du service XOHM de Sprint déployé à Baltimore (Maryland).

D’autres sociétés sont parties prenantes : Intel, Comcast, Time Warner, Google et Bright House Networks. Elles sont prêtes à investir 3,2 milliards de dollars dans le projet.

Annoncé au printemps dernier, l’accord Sprint-Clearwire combine non seulement l’infrastructure réseau des deux sociétés, mais aussi les actifs relatifs au spectre sans fil de chaque partie. Clearwire estime que le nouvel ensemble va disposer d’une largeur de spectre de quelque 100 MHz dans la plupart de ses marchés.

“Nous allons apporter une nouvelle expérience Internet mobile aux clients, avec des débits qui étaient autrefois limitées à certaines zones géographiques”, déclare Benjamin Wolff, P-DG de Clearwire. “Avec des actifs  significatifs en termes de fréquence afin de déployer une capacité réseau inégalée (réseau entièrement IP de nouvelle génération, modèle d’entreprise internet ouvert), Clearwire va délivrer une proposition de valeur simple, visant à améliorer la productivité et à rendre l’expérience Internet plus agréable, où que nos clients se trouvent.”

Adaptation d’un article de Vnunet.com intitulé Sprint Clearwire deal wraps up en date du 2 décembre 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur