Wind désavoue Internet sur les fils électriques

Cloud
Information - news

Les projets de Nortel de déployer des accès Internet utilisant les fils électriques en Europe viennent de prendre un sérieux coup après que l’italien Wind a jugé la technologie non rentable.

Wind, une division de l’opérateur électrique italien Enel, vient d’annoncer qu’elle avait cessé sa collaboration avec le canadien Nortel visant à offrir des accès Internet sur les fils électriques. Elle estime en effet que la technologie de Nortel n’est pas rentable. Le canadien est un des premiers à avoir expérimenté ce genre d’accès. La semaine dernière, le géant allemand Siemens a annoncé qu’il travaillait lui aussi sur une technologie de ce type. Les deux sociétés affirment que les câbles électriques peuvent fournir des débits jusqu’à 15 fois supérieurs à ceux du RNIS (128 Kbps) et profiter des infrastructures en place. Toutefois beaucoup d’experts mettent en doute la viabilité tant technique qu’économique de la technologie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur