Windows 10 sur 600 millions d’appareils : la marge s’est réduite sans le mobile

PCPoste de travailSystèmes d'exploitation
windows-10-600-millions

L’assemblée générale des actionnaires de Microsoft a donné lieu à la communication d’un indicateur : Windows 10 équipe 600 millions d’appareils actifs.

PC, tablettes, consoles, casques de réalité virtuelle… Microsoft dénombre 600 millions d’appareils actifs évoluant sous Windows 10.

Satya Nadella, le patron du groupe, l’a affirmé ce mercredi dans le cadre de l’assemblée générale des actionnaires, au cours de laquelle a été voté un élargissement sans précédent du conseil d’administration, à 14 membres.

Le franchissement du seuil des 500 millions de machines avait été officialisé en mai dernier, à l’ouverture de la conférence Build.

Celui des 400 millions l’avait été en septembre 2016, à l’inauguration d’une autre conférence : Ignite.

Si on considère que Microsoft avait communiqué pour la première fois sur la barre des 300 millions en mai 2016, on peut considérer que la progression est relativement régulière depuis lors.

De là à atteindre l’objectif fixé à la Build 2015, quelques semaines avant le lancement commercial de Windows 10, c’est une autre histoire.

L’objectif en question : aligner 1 milliard de terminaux activés, au plus tard à la fin de l’exercice fiscal 2018 – c’est-à-dire le 30 juin prochain.

Microsoft a reconnu que la restructuration de son activité mobile rendrait la tâche compliquée : il faudra probablement viser au-delà de l’échéance initiale.

Pour la firme, il en va, a priori, d’un cercle vertueux : réunir un maximum d’utilisateurs sur une même plate-forme, c’est notamment se rendre plus attractif pour les développeurs, qui peuvent se concentrer sur les fonctionnalités de leurs applications plutôt que sur la compatibilité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur