Windows 10 : l’adoption ralentit quand ce n’est plus gratuit

PCPoste de travailSystèmes d'exploitation
windows-10-septembre-2016
3 17

Les données de Net Applications et StatCounter dénotent un ralentissement de l’adoption de Windows 10 depuis la fin de la période de mise à jour gratuite.

L’adoption de Windows 10 a ralenti depuis que la mise à jour n’est plus gratuite.

Le constat s’impose une fois croisées les statistiques de Net Applications et de StatCounter.

Les deux indices ne se fondent pas tout à fait sur les mêmes mesures, mais suffisent à dégager une tendance globale… et à confirmer ce que Microsoft lui-même a reconnu : l’objectif d’un milliard de machines équipées du nouvel OS à la mi-2018 sera difficile à atteindre.

Selon Net Applications, Windows 10 capte, à fin septembre, 22,53 % du marché desktop, contre 22,99 % a fin août. Un recul qui contraste avec la progression régulière enregistrée sur les mois précédents et plus généralement depuis le début de l’année (l’OS disposait alors d’une part de marché de 9,96 %), même si on avait pu relever une légère inflexion à l’amorce de l’été.

Dans le même temps, Windows 7 repasse au vert : 48,27 % du marché à fin septembre, soit + 1,02 point en un mois, dans la lignée de la petite hausse (+ 0,24 point) enregistrée entre juillet et août. On reste toutefois loin des 55,68 % encore affichés en début d’année.

Pour ce qui est de Windows XP, il en reste encore de grosses miettes : 9,11 %, contre 10,93 % en début d’année avec, depuis lors, un repli régulier sauf entre juin et juillet (+ 0,56 %, au-dessus de la barre des 10 %).

Toutes versions confondues, Windows est installé sur 90,85 % des « PC » au sens large. La dynamique est moins favorable pour l’écosystème Apple (macOS + OS X), annoncé à 6,91 % (dont 4,07 % pour la mouture 10.11 et 1,53 % pour la 10.10), contre 7,37 % fin août (- 0,46 point), 7,86 % fin juillet et 8,18 % fin juin.

Pour Windows 10, une courbe de croissance similaire se dessine chez StatCounter : 24,42 % de taux de pénétration à fin septembre, contre 24,43 % un mois plus tôt (- 0,01 point), alors que la progression avait jusqu’alors été nette, avec néanmoins un ralentissement entre juillet en août (+ 0,9 point).

En parallèle, Windows 7 perd moins de part de marché : – 0,48 point entre août et septembre, à 39,4 %, alors que la baisse avoisinait, voire dépassait le point au cours des mois précédents.

Quant au couple macOS – OS X, il se porte mieux que chez Net Applications : 10,09 % du marché, contre 9,81 % en août (+ 0,28 point) et 9,61 % en juillet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur