Windows 10 Cloud : une version à ne pas prendre à la légère

Poste de travailSystèmes d'exploitation
windows-10-cloud-build-officieux

Une mouture allégée de Windows 10 se précise. Une build et des captures d’écran de Windows 10 Cloud circulent officieusement.

Les signes se multiplient dans ce sens : Microsoft plancherait bien sur une version allégée de Windows 10 sous le nom de code Cloud Shell. Elle ferait maintenant son apparition sur Internet, de manière officieuse, sous forme d’une build non confirmée par Microsoft.

Une image ISO de cette version préliminaire de Windows 10 Cloud a été diffusée par un membre de Twitter sous le compte @adguard, relayé par Walking Cat puis par ZDNet.com.

Windows Cloud serait une déclinaison « light » de Windows 10, probablement en phase avec les plans prévus par Microsoft concernant Windows pour ARM.

L’OS allégé se caractériserait par le support exclusif des applications universelles (apps UWP pour « Universal Windows Platform ») issues du Windows Store. D’ailleurs, les applications en provenance du Windows Store peuvent d’ores et déjà être téléchargées sur cette build.

Rappelons que les développeurs peuvent rapidement transformer leurs applications en apps UWP avec le Desktop App Converter (annoncé dès la build 2016) issu du projet Centennial. Elles peuvent alors tourner sur PC, smartphones (sous Windows 10 Mobile), Xbox One et HoloLens.

Pour l’heure, les apps Win32 sont suivies du message d’erreur suivant : « Cette application que vous essayez d’exécuter n’est pas conçue pour cette version de Windows. Cette version de Windows a été conçue pour vous aider à protéger votre appareil en exécutant exclusivement des applications Windows Store. »

Windows Cloud pourrait donc concrétiser un deuxième galop d’essai pour Windows sur les architectures ARM, après l’infructueux Windows RT. Selon Petri IT Knowledgebase, il serait également possible de passer de Windows Cloud à Windows 10 Pro, suite à une mise à jour.

Il s’agirait donc d’un produit d’appel dans l’offre Windows, avec possibilité d’une évolution vers une mouture plus complète.

De quoi également soulever des interrogations. Cet OS sera-t-il à la fois compatible avec les CPU Intel , en plus des processeurs ARM ? Une première indication : la build officieuse peut déjà être installée sur une configuration avec processeur Intel.

La première build officielle pourrait être livrée aux Windows Insiders (programme de bêta-testeurs) simultanément avec le lancement de Windows 10 Creators Update prévu en avril avec la prochaine mise à jour de Windows 10. A moins que Microsoft ne patiente jusqu’à la conférence Build prévue à Seattle du 10 au 12 mai prochain.

Cette discrète manoeuvre, qui  doit encore être confirmée par Microsoft, pourrait être également interprétée comme une offensive de Microsoft face à Chrome OS, l’OS de Google installé sur les ordinateurs Chromebook. Avec le support récent du Google Play Store d’Android, l’influence de ces machines devrait rapidement s’accroître.

Mais la prudence reste de mise : on assemble encore les pièces du puzzle 

(Crédit photo illustration archive : @Microsoft Windows 10 Famille)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur