Windows 10 Creators Update : encore un effort sur la confidentialité des données

Poste de travailSystèmes d'exploitation
windows-10-creators-update-confidentialite

Avec la mise à jour majeure de Windows 10, Microsoft tend vers davantage de transparence sur la collecte des données et un meilleur contrôle des options de confidentialité.

Quid de la confidentialité des données avec le déploiement de la mise à jour majeure Windows 10 Creators Update

Cette nouvelle mouture de l’OS de Microsoft apporte son lot de nouvelles fonctionnalités et d’outils, avec un focus sur la création 3D, une démocratisation de la « réalité mixte » (la version de la réalité augmentée de l’éditeur), des améliorations portées à son navigateur Internet Edge…

Mais la firme de Redmond a pris les devants sur le volet de la confidentialité des données avec un meilleur contrôle via les paramètres de gestion.

Ainsi, les utilisateurs vont avoir plusieurs options pour activer ou désactiver les données de localisation, les données vocales ou les données relatives à la publicité…

Mais l’éditeur va aussi jouer la carte d’une plus grande transparence concernant les données collectées. Même s’il ne sera toujours pas possible d’effectuer un « opt out » du système de collecte de la data.

Cette transparence porte donc sur les informations qui sont collectées et la manière dont elles sont ensuite exploitées.

« Nous fournissons également un résumé détaillé des données que nous collectons auprès des utilisateurs aux niveaux de base et complet de diagnostic, » explique ainsi Microsoft dans un billet dense de blog.

En effet, la firme dirigée par Satya Nadella a décidé de réduire les options de partage des données à deux (au lieu de 3 précédemment) avec les modes « basique » et « plein ».

Selon TechCrunch, le niveau basique envoie 50% moins de données à Microsoft. Tout simplement parce que Microsoft s’est rendu compte qu’autant de données n’étaient pas nécessaires en vue d’obtenir les données de diagnostic dont elle avait besoin.

Sont aussi prévus un ensemble amélioré de descriptions sur chaque paramètre de confidentialité et une déclaration de confidentialité mise à jour.

Malgré un certain volontarisme, les efforts ne sont pas suffisants. Par le biais de la CNIL, la France tacle d’ailleurs Microsoft sur ce point. Et l’Union Européenne estime que les changements apportées par Windows 10 Creators Update ne vont pas assez loin.

Du côté des Etats-Unis, l’Electronic Frontier Foundation s’est aussi emparé du sujet, accusant Microsoft de ne pas tenir compte du choix et de la confidentialité des utilisateurs avec Windows 10.

Privacy-Settings_Windows-10-Creators-Update

(Crédit photo : @Microsoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur