Windows 10 : quel élan pour le marché du PC en Europe ?

PCPoste de travailSystèmes d'exploitation
marche-pc-emea-idc
2 3

IDC estime que les PC livrés avec Windows 10 mettront du temps à s’imposer en Europe, malgré l’impulsion commerciale attendue lors des fêtes de fin d’année.

Restrictions budgétaires en entreprise, hausses de prix liées à l’évolution du taux de change euro-dollar, revendeurs concentrés sur l’écoulement de leurs stocks avant le passage à Windows 10 : les mois se suivent et se ressemblent sur le marché du PC en zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique).

C’est l’un des principaux enseignements à tirer du dernier pointage d’IDC, réalisé à l’issue du 3e trimestre 2015.

Sur cette période estivale, 18,4 millions de PC ont été livrés aux distributeurs. Un déclin de 23 % d’une année sur l’autre.

La façon dont Microsoft exploite Windows 10 n’arrange pas les choses : la mise à jour est gratuite jusqu’à juillet 2016 pour les postes sous Windows 7 ou Windows 8.x. Les – nombreux – utilisateurs éligibles peuvent donc prolonger le cycle de vie de leur PC plutôt que d’en acquérir un nouveau.

Le marché reste pour l’essentiel concentré en Europe de l’Ouest, avec 11,8 millions de machines (- 18,4 %). Le recul des livraisons y est plus marqué sur le segment grand public (- 24 %) qu’en entreprise (- 12,7 %).

Toujours en volume, l’Allemagne (- 23,3 %) et la France (- 21,2 %) enregistrent les plus fortes baisses, sans compter la Grèce (près de – 50 %), minée par son plan d’austérité. À l’inverse, l’Espagne poursuit sur sa lancée du 2e trimestre avec des livraisons presque stables entre 2014 et 2015 (- 3,3 %).

Malgré la bonne tenue de la Pologne, de la Roumanie, de la République tchèque et de la Hongrie (qui enregistrent toutes une baisse à un seul chiffre), la chute des volumes de livraisons atteint un pourcentage jamais vu depuis plus de trois ans en Europe centrale et de l’Est : – 31,3 %.

Les PC portables s’effondrent de 33 % ; le desktop, de 27,9 %. IDC tempère toutefois ces chiffres en soulignant que l’offre de notebooks low cost équipés de Windows 8.1 avec Bing avait « particulièrement bien pris » à l’été 2014.

Pas un seul des cinq premiers constructeurs sur le marché européen n’est dans le vert en nombre de PC livrés. Chacun des membres du trio de tête voit toutefois sa part de marché augmenter.

HP conserve les rênes avec 4,353 millions d’ordinateurs (- 17,1 %), soit 23,7 % du marché (+ 1,7 point). Le groupe informatique américain se distingue surtout en entreprise.

Même situation pour lenovo, qui reste deuxième avec 3,684 millions de PC (- 20,1 %), soit 20,1 % du marché (+ 0,8 point), malgré une certaine difficulté à gérer l’écoulement de ses PC Windows 8.x.

Dell est, au contraire, parvenu à éviter les soucis d’inventaire. Avec 1,863 million de PC (- 11,3 %), le constructeur texan capte 10,1 % du marché (+ 1,3 point). C’est mieux qu’Acer (- 2,4 points, à 9,6 % du marché avec 1,77 million d’unités) et Asus (- 0,3 point, à 8,2 % du marché avec 1,51 millions d’unités).

Crédit photo : cybrain – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur