Windows 10 Fall Creators Update: la confidentialité des données renforcée

Systèmes d'exploitation
windows-10-fall-creators-update

Microsoft veut faire rimer confidentialité et sécurité avec la mise à jour majeure de Windows 10 (Fall Creators Update).

Microsoft martèle son message concernant son « engagement envers la confidentialité et le contrôle des données », peut-on ainsi lire dans une contribution de blog.

La mise à jour majeure de Windows 10 – Falls Creator Update – est prévue le 17 octobre. Ce sera l’occasion de mettre en exergue des options relatives à la protection de la vie privée.

A l’instar des applications sur les différents OS mobiles, les applications du Windows Store vont nécessiter l’autorisation d’accéder à des éléments susceptibles de porter atteinte à la vie privée. Il s’agit précisément de la caméra, du calendrier, du microphone, de l’accès aux contacts…

Jusqu’à présent, cette permission était fournie implicitement, exception faite pour les données de localisation. Ces dernières requièrent un choix explicite de l’utilisateur. Pour le reste, les applications avaient jusqu’à présent accès par défaut à tous les autres éléments sensibles.

Les accès donnés explicitement aux applications pourront toutefois être ultérieurement révoquées par l’utilisateur. A cet effet, il lui suffira de se rendre dans la section Confidentialité des Paramètres.

On passe ainsi d’un mode opt-out à un mode opt-in, plus en phase avec les OS mobiles.

Avec cette mise à jour d’automne de Windows 10, Microsoft rend également les informations de confidentialité plus faciles à voir à l’occasion du processus d’installation de l’OS.

Est ainsi donné accès à la déclaration de confidentialité complète qui décrit les données collectées par le système d’exploitation.

Par ailleurs, la firme dirigée par Satya Nadella met les points sur les i sur la collecte des données destinées à des fins de diagnostic au sein des organisations.

Ainsi, Windows 10 Enterprise gagne un nouveau paramètre qui limite la collecte de données vouée au diagnostic au minimum requis pour le nouveau service répondant au nom de Windows Analytics.

Ce dernier épaule les administrateurs pour le suivi des stocks, la surveillance des pannes de système d’exploitation et d’application et l’évaluation de la disponibilité du système pour les mises à jour.

Dans cette optique, des données sont collectées pour chaque machine sur le matériel, les logiciels, les pannes…

(Crédit photo : @Microsoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur