Windows 10 IoT Core : Microsoft lance la version finale grand public

Poste de travailSystèmes d'exploitation
4 5

Microsoft annonce la version finale grand public de Windows 10 IoT Core, son OS tourné vers l’Internet des Objets.

A l’occasion de la conférence développeurs Build 2015, Microsoft lançait une pré-version de son système d’exploitation spécial IoT baptisé « Windows 10 IoT Core ». La firme de Redmond annonce maintenant le lancement de la version finale grand public de sa plate-forme basée sur Windows 10.

Cette déclinaison de Windows 10 démontre à quel point la dernière version de Windows est bien protéiforme, cette mouture étant destinée aussi bien au Rapsberry Pi 2 (à processeur à technologie ARM) qu’à la carte MinnowBoard Max (dotée d’un processeur Intel Atom 38XX).

En revanche, toujours pas de support de la carte Intel Galileo équipée du Soc (System on chip) Quark X1000 (avec processeur x86), qui avait pourtant eu droit à une version allégée de Windows développée par l’équipe IoT de Microsoft.

Entre la pré-version et cette nouvelle mouture, de nombreux changements et améliorations ont été apportés. Ainsi, Windows 10 IoT Core supporte désormais les connectivités sans-fil Wi-Fi et Bluetooth.

Le support de Python et de Node.js est également grandement amélioré, tout comme les performances du bus GPIO sur le Raspberry Pi 2 dans un rapport 8 à 10. Le convertisseur analogique-vers-numérique (CAN) et le PWM (Pulse Width Modulator) sont maintenant gérés par l’OS. Enfin, de nouvelles API dites UWP (Universal Windows Platform) confèrent aux applications créées un contrôle aisé sur la gestion du système.

Pour le télécharger, il suffit de se rendre sur le Windows IoT Dev Center et de préciser sa carte de développement. Il faudra aussi disposer d’un PC de développement évoluant sous la Build 10240 de Windows 10 datant du 29 juillet dernier et installer Visual Studio 2015.

S’agissant d’une version de Windows 10 pour de l’embarqué, elle peut être installée sur des appareils avec ou sans écran. Pour les appareils équipés d’écrans, il faudra développer une application Windows universelle pour lui apporter une interface.

Microsoft rappelle également que Windows 10 IoT Core a été développé pour prendre en charge de nombreux langages informatiques, ce qui inclut le C++, le C#, le JS et le VB, en plus de Python et de la plate-forme logicielle Node.js.

Rappelons que Microsoft a également noué un partenariat avec Arduino concrétisé par Windows Virtual Shield for Arduino. En substance, cela permet aux cartes Arduino d’exploiter, via les différents protocoles sans fil, les fonctionnalités avancées et autres capteurs d’appareils évoluant sous Windows 10.

Ces derniers peuvent alors être utilisés comme des shields classiques par les cartes Arduino. Il y a aussi Windows Remote Arduino permettant de commander à distance une carte Arduino via une application universelle Windows 10.

Avec Windows 10 IoT Core, Microsoft ouvre la porte des OS RunTime (RTOS) à Windows 10.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur