Windows 10 : la gratuité ne passera pas l’été alors on fait quoi ?

Poste de travailSystèmes d'exploitation
microsoft-windows-10
5 23

Début août, Microsoft diffusera la version Windows 10 Anniversary Update. Simultanément, l’accès gratuit à Windows 10 se referme.

Windows 10 gratuit, c’est bientôt fini. Un an déjà de disponibilité…Il faudra bientôt passer à la caisse pour bénéficier de la dernière version de l’OS de Microsoft. Selon un billet de blog de Microsoft, la prochaine mise à jour majeure de Windows 10 (Windows 10 Anniversary Update) fera son apparition le 2 août prochain (alors que la date officielle de fin de gratuité est le 29 juillet). A priori, elle demeurera gratuite pour les early adopters de Windows 10.

« Une fois la mise à jour effectuée, vous disposez de Windows 10 gratuitement sur cet appareil », précise Microsoft dans son argumentaire disponible actuellement sur son site Web.

Pour les autres qui n’ont pas envie d’y réfléchir dans le courant de l’été, il faudrait compter entre 119 dollars pour acquérir la version Home et 199 dollars pour la mouture professionnelle de Windows 10 après les congés estivaux. L’heure est grave : quelle attitude adopter face à ce dilemme Windowsien…

La transition gratuit/payant n’est pas évidente pour Microsoft et les utilisateurs. Des tentatives d’incitation à la migration pour accélérer le mouvement, initiées par la firme de Redmond, n’ont pas été appréciées.

La propriétaire d’une agence de voyages en Californie a même poursuivi l’éditeur après une mise à jour indésirable qui a ralenti les performances de son système d’information et obtenu 10 000 000 de dommages et intérêts. Il faut donc y aller mollo du côté de Microsoft pour éviter une class action.

Dans la version spécial anniversaire de Windows 10, l’accent est mis sur le renforcement de Windows Ink (ou comment dessiner sur vos captures d’écran et prendre des notes avec un stylet ou votre doigt), de la technologie Cortana (assistance personnelle avec commandes vocales), du navigateur nouvelle génération Microsoft Edge mais aussi de fonctions de sécurité qui devraient davantage intéresser les entreprises comme Windows Hello (authentification biométrique), ou les nouvelles fonctions Windows Defender Advanced Threat Protection (détection, investigation et réaction vis-à-vis des infections malware) et Windows Information Protection (protection des données d’entreprise).

« Quand nous avons introduit Windows 10, nous avions comme vision de livrer le système d’exploitation le plus performant et le plus sécurisée« , assure Terry Myerson, en qualité de Vice-Président en charge de la division Windows and Devices au sein de la firme américaine. « La version Windows 10 Anniversary Update en est une illustration splendide et nous sommes impatients d’aller encore plus loin. »

Plus de 300 millions de machines ont basculé sous Windows 10 (dernier relevé de compteurs : mai 2016). « Encourageant mais pas suffisant pour renverser la hiérarchie sur les postes de travail », selon Silicon.fr.

Selon StatCounter (toujours en mai), la part de marché de Windows 10 dans le monde s’élevait à 19,9 %, contre 38,2 % pour Windows 7. Mais, en France, la différence semble s’estomper plus rapidement : 26,6% pour Windows 10 contre 28,7% pour Windows 7.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur